Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.07.2012 08h28
Le fonds souverain chinois a essuyé des pertes dans ses investissements à l'étranger en 2011

La China Investment Corporation (CIC), le fonds souverain chinois, a annoncé mercredi une perte de 4,3% dans ses investissements à l'étranger en 2011, à cause de la lente reprise de l'économie mondiale et de la crise de la dette en Europe.

Le taux de rendement annuel s'est établi à 3,8% depuis sa fondation en 2007, selon le rapport annuel de la CIC.

Ce rapport confirme l'injection par l'Administration d'État des devises étrangères de 30 milliards de dollars de liquidités dans la CIC, ce qui en a fait un actionnaire du fonds souverain.

Le rapport annuel de la CIC n'est pas exceptionnel si l'on prend en compte les ternes performances des fonds souverains des autres pays, a expliqué le porte-parole de la CIC Wang Shuilin.

Face à ces défis, la CIC s'est concentrée sur les investissements à long terme et elle a décidé début 2011 de prolonger la période d'investissements à dix ans. Elle a aussi augmenté la proportion des investissements dans les domaines de l'énergie, de l'immobilier et des infrastructures, dont les bénéfices ne pourront pas être encaissés dans le court terme, a ajouté M. Wang.

En 2011, la CIC a essuyé des pertes sur le marché boursier, mais elle a engrangé des bénéfices générés par les titres et autres produits financiers liés au crédit, selon ce rapport.

La CIC a été mise en place en septembre 2007 avec un capital de 200 milliards de dollars provenant des réserves en devises étrangères du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 25 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam