Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.07.2012 08h16
Les 3000 familles chinoises les plus riches ont perdu 586,648 milliards de yuans

Le week-end dernier, « Licai Zhoubao » a publié le palmarès 2012 des 3000 familles chinoises les plus riches. On y apprend que ces familles fortunées ont perdu en une année un total 586,648 milliards de yuans, cela à cause de la bourse en chute libre. Ce chiffre est près de cinq fois supérieur au PIB de Macao en 2011.

Liang Wengen a subi le plus de pertes

La famille de Liang Wengen, qui s'était classée première au palmarès 2011, occupe à nouveau la première place cette année. Pourtant, par rapport à l'année dernière, la famille de Liang a perdu environ 20 milliards de yuans. Ce chiffre est le plus important parmi toutes les familles fortunées. Cependant, grâce à une base solide, Liang Wengen reste à la tête de ce classement.

En fait, la réduction de la richesse familiale n'est pas le seul souci de Liang. Les riches chinois occupant les dix premières place de ce classement ont tous été confrontés à des problèmes liés à la bourse. Les pertes des plus fortunés en une année se sont élevées à des milliards et même à des dizaines de milliards de yuans. Par ailleurs, Deng Yao (Belle International) et Li Shuirong (Rongsheng Petro) ne figurent plus dans le top 10.

Les magnats de l' immobilier toujours leaders du palmarès

Le secteur immobilier est encore une fois le centre-intérêt de ce palmarès. Parmi les dix premières places, cinq familles travaillent dans l'immobilier, soit la moitie, alors que parmi les quinze premières places, huit appartiennent à ce secteur. Ce chiffre dépassant même la moitié. Pourtant, comme ceux des autres domaines, la fortune des magnats de l'immobilier a également baissé cette année. En 2012, la richesse des huit premières familles dans le secteur immobilier a chuté de 19,05%.

Parmi ces fortunés, les pertes les plus graves sont attribuées à Xu Jiayin (Hengda Real Estate Group), qui a également perdu le statut de la plus grosse fortune du secteur immobilier pour 2011 et a également laissé sa place de Nunméro 1 dans la province du Guangdong.

En 2012, les biens de Xu ont été estimés à 14,231 milliards de yuans, soit une baisse de 29,53%. Le 20 juin, l'organe Citron a publie le rapport de recherches sur le Groupe Hengda Real Estate. En une demi-journee, l'action de Hengda a chute de 17%, ce qui a crée un record dans l'histoire de l'action.

Faire fortune grâce à la cotation en bourse est devenu de plus en plus difficile

Maintenant en Chine, faire fortune en une nuit pour devenir le chinois le plus riche, comme Li Li grâce à la cotation en bourse devient très possible. Pendant les 6 premier mois de l'année, 116 sociétés ont été cotées en bourse. Cependant, selon le palmarès de ces trois mille familles, la plupart des nouveaux riches ont été éliminés des cent premières places. Seulement quelques responsables de sociétés figurent parmi les cent plus riches chinois, dont Wang Zhentao (Aokang International), qui occupe la 67e place. Au palmarès de l'année dernière, Qiu Guanghe, le patron de Semir, une entreprise similaire à Aokang International, s'était classé à la 11e place grâce à la cotation en bourse.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 26 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam