Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.07.2012 08h11
La Chine assouplit les règles de QFII pour attirer les investissements étrangers

La Chine a assoupli son contrôle sur les investissements effectués par les investisseurs institutionnels étrangers qualifiés (QFII), selon un règlement révisé publié par la Commission de contrôle boursier de Chine.

Par rapport aux règles précédentes, le règlement publié vendredi par la commission abaisse le seuil des QFII et leur permet d'investir sur le marché des capitaux du pays à travers plus d'un courtier.

Le règlement permet également aux QFII d'investir sur le marché des obligations interbancaires et dans les bons de placement privé émis par des PME, ainsi que de détenir jusqu'à 30% des actions d'une société cotée, contre 20% précédemment.

Cette décision vise à faciliter les investissements des QFII sur le marché chinois des capitaux et s'inscrit dans le cadre des efforts du pays pour libéraliser les mouvements de capitaux et accélérer l'ouverture du marché national des capitaux.

La commission a annoncé avoir reçu, entre le 20 juin et le 5 juillet, 28 avis après avoir dévoilé le projet de règlement pour solliciter l'opinion publique. Des modifications ont ensuite été apportées au texte en fonction des opinions recueillies.

La commission a déclaré qu'elle continuerait à accélérer l'approbation des QFII, à faciliter les opérations du système de QFII avec les autorités concernées et à renforcer la supervision pour attirer davantage d'investissements étrangers à long terme.

La Commission a accéléré ces derniers temps l'approbation des QFII, accordant 5,62 milliards de dollars de quotas à 51 QFII depuis décembre 2011.

Le Conseil des affaires d'Etat (gouvernement chinois) a augmenté en avril le total des quotas des QFII à 80 milliards de dollars, contre 30 milliards de dollars auparavant.

La Commission a accordé des licences de QFII à 172 investisseurs étrangers depuis le lancement du programme en 2002.

Les investissements étrangers réalisés dans le cadre du programme de QFII représentent 1,1% de la valeur totale du marché des actions de classe A du pays.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 27 juillet
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam