Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.08.2012 15h13
Pourquoi tout ce tintouin autour des produits « made in China » ?

Récemment, selon certaines informations, du fait que les costumes portés par les athlètes d'un certain pays lors de la cérémonie d'ouverture des JO 2012 ont été fabriqués en Chine, un député de ce pays s'est mis en colère et a proclamé qu'il fallait brûler ces vêtements et les refaire. Je n'ai pas pu m'empêcher de m'inquieter pour lui et de lui rappeler : avant de détruire ces vêtements, qu'il rentre d'abord chez lui et regarde si par hasard il n'y aurait pas encore quelque chose à brûler. Les meubles ? les vêtements ? les articles courants ? Attention aussi au briquet avant d'allumer le feu, pour voir où il a été fabriqué.

Même le réalisateur de la cérémonie d'ouverture des JO de Londres, Danny Boyle, a avoué que sans l'aide de sociétés chinoises, on n'aura pas eu cette cérémonie d'ouverture. Pourquoi ce député déteste t-il tant les produits « made in China » ? Parce que ces produits se sont emparés des marchés qui appartenaient auparavant à ce pays ? Pourtant, à notre époque actuelle de mondialisation, tu me vends des avions Boeing et je te vends des chemises, quoi de plus normal ?

Même en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis, tout le monde ne peut pas acheter Armani. En tant que pays en voie de développement, la Chine adopte une attitude ouverte envers les marques internationales, ce qui leur a permis d'exploiter le marché chinois et de faire de confortables bénéfices. En même temps, dans ce processus, les produits « made in China » ont également fait des progrès, en passant d'un niveau bas de gamme à un niveau plus élevé. Voici un développement tolérant et ouvert – laisser la mondialisation et la croissance économique bénéficier à tous les pays et régions du monde, ainsi qu'à tout le monde. 

Dans l'ancien temps, les gens participaient aux Jeux olympiques nus. Aujourd'hui, les athlètes non seulement portent des vêtements, mais ces vêtements sont aussi devenus de plus en plus modernes. En plus du confort, certains vêtements aident également à obtenir de meilleures performances. Bien que les maillots de bains en peau de requin soient interdits et que la fonction des maillots pour améliorer les résultats soit affaiblie, certains tentent en vain de porter atteinte à l'image de la Chine sous le prétexte des vêtements. Il y a 1 000 ans, la Chine regardait le monde du haut de son piédestal. Il y a 100 ans, la Chine levait la tête pour regarder le monde, alors qu'aujourd'hui, elle regarde le monde droit dans les yeux.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les principales nouvelles du 2 août
Les excuses de la France pour les crimes antisémites, une leçon pour l'histoire ?
L'Afrique est a même de choisir ses propres amis
Ce que cache la visite du Ministre japonais des Affaires Etrangères au Vietnam