Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.08.2012 15h26
Le loyer mensuel du premier semestre à Beijing est de 51,3 yuans/m², en hausse de 4,5%

Selon un rapport publié le 16 août par l'Association des agents immobiliers de Beijing, le chiffre d'affaires du premier semestre de 2012 du marché de la location de logements est d'environ 653 000 unités ; le loyer mensuel moyen est de 51,3 yuans par mètre carré, en hausse de 4.5%, et le taux de croissance a chuté de 9,9% par rapport à l'an dernier.

Selon l'Association, les loyers des logements dans les quartiers commerciaux usuels et dans les quartiers où se trouvent des ressources éducatives et scientifiques soit restent élevés, soit ont augmenté sensiblement, tels que Financial Street, Wanliu (quartier près du campus), Zhongguancun (parc scientifique), Dongzhimen (quartier des affaires), etc. Les loyers des autres quartiers demeurent stables.

La municipalité de Beijing a fait construire et racheté l'an dernier 72 000 logements locatifs publics, bénéficiant à 15 000 familles et jouant un rôle important pour atténuer les pressions de la demande et pour stabiliser les loyers. A noter que le taux de croissance du loyer des appartements près des logements locatifs publics est sensiblement inférieur à celui des autres quartiers.

Le loyer moyen continuera à augmenter.

Selon le Service de la recherche marketing Zhongyuan, la croissance du loyer moyen à Beijing s'accélère à cause de la croissance de la demande du marché et de celle des ventes d'appartements d'occasion, ce qui fait que le besoin de location ne peut pas être suffisamment répondu.
La valeur importante des logements locatifs et l'attente forte de leurs propriétaires pour gagner davantage sont les deux raisons pour lesquelles le loyer moyen à Beijing va demeurer élevé pour une longue période, a indiqué Zhang Dawei du Service.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?
80% des jeunes de la « seconde génération riche » chinoise ne souhaitent pas reprendre l'entreprise familiale
Le "roi des anneaux" termine sa carrière sur un goût amer