Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.08.2012 07h55
CNOOC ouvre 26 blocs offshore à la coopération

La China National Offshore Oil Corp. (CNOOC), le plus grand producteur de pétrole et de gaz du pays, a annoncé mardi qu'elle avait ouvert 26 nouveaux blocs offshore à la coopération avec des compagnies étrangères.

Cet ensemble de blocs est le deuxième groupe ouvert à la coopération par la CNOOC, avec un bloc situé dans la baie de Bohai, trois en mer de Chine orientale et les 22 restants en mer de Chine méridionale, a-t-on appris d'un communiqué publié sur le site Internet du groupe.

Selon le communiqué, les 26 blocs couvrent une superficie totale de 73 754 km2.

En outre, il a indiqué que les sociétés étrangères pourraient accéder aux données concernant les blocs après avoir déposé une demande. Les données seront disponibles à la consultation jusqu'au 30 novembre.

En juin, la CNOOC a lancé son premier groupe de blocs offshore ouverts à la coopération pour une superficie totale de 160 124 km2 en mer de Chine méridionale.

Selon le rapport semi-annuel de la CNOOC Ltd., la compagnie vise à réaliser un objectif de production compris entre 330 et 340 millions de barils d'équivalant pétrole cette année.

Sa production au premier semestre a totalisé 160,9 millions de barils, en baisse de 4,6% en glissement annuel.


News we recommend

Le grand et son petit Des photos inédites de Marilyn Monroe publiées par le magazine LIFE   Les robes courtes de la première dame de Corée du Nord soufflent un vent de mode dans son pays
Le passage du mur du son en images   Coca-Cola tombe en bas de la liste de satisfaction des boissons en Chine Emeutes en France : après Amiens, où ?
Kaka : retour à la case départ ? Le monde compterait 70 millions d'asexués Ne pas se marier avant 30 ans !


Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?