Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.09.2012 08h06
Chine : PetroChina ouvre à la baisse après la rumeur portant sur la supposée disparition de son président

PetroChina Co. a ouvert mercredi en légère baisse après que sa société mère, China National Petroleum Corporation (CNPC), ait réfuté la rumeur selon laquelle le président de sa filiale de Shanghai cotée en bourse aurait disparu.

La CNPC, le plus grand producteur de pétrole du pays, a publié mardi un communiqué de presse sur son site Internet, affirmant que Jiang Jiemin, également président de la CNPC, avait participé lundi à une réunion de la compagnie, après que des rumeurs se soient propagées sur Internet, selon lesquelles M. Jiang aurait "mystérieusement" disparu.

Le géant pétrolier a indiqué dans une interview que M. Jiang avait été hospitalisé en juillet pour maladie. La compagnie a en outre annoncé que le traitement de M. Jiang prendrait bientôt fin et que ce dernier ne souffrait ni de cancer ni d'aucune autre maladie grave.

Selon les actualités publiées sur le site Internet de la CNPC, la dernière apparition de M. Jiang, âgé de 57 ans et président de la CNPC depuis 2007, remonte à une réunion de travail organisée le 2 août à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (sud-ouest).

Malgré l'explication de la CNPC, les investisseurs craignent toujours qu'il n'y ait d'autres raisons à son absence, la CNPC n'ayant publié aucune photo prouvant sa présence à la réunion de lundi.

Les actions de PetroChina ont baissé de 0,23% à 8,79 yuans après l'ouverture de la bourse, la baisse a pendant un moment augmenté à 0,46% dans la première heure après l'ouverture.


News we recommend

Les 10 plus célèbres en-cas de Pékin Paris et les Parisiens sous l'objectif d'un photographe français   En 2050, les étrangers seront-ils des travailleurs migrants en Chine ?
Mao et le mystérieux banquet d'Etat chinois   Une cérémonie de mariage chinois à l'ancienne Le J-10, chasseur chinois de troisieme génération
La soeur de la Joconde au Louvre Une bande dessinée pour témoigner de la croissance d'un enfant Les « morts » anormales des ponts en Chine

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
De l'« usine du monde » vers la « marque mondiale »
Des liens étroits avec Tokyo sont 'cruciaux' pour les Etats-Unis
Pourquoi les consommateurs chinois de produits de luxe sont-ils si jeunes ?