Flash :

Un projet de loi sur la protection de l'environnement vivement critiqué Un drapeau national sur « la première plage rouge du monde » Les langues et dialectes en voie de disparition vont être préservés pour la postérité Un chat qui louche, nouvelle star du web Une expérience spatiale japonaise retardée par des débris orbitaux L'armée de l'air chinoise teste ses pilotes Chine : célébrations à l'occasion du Mois de l'Unité ethnique et de la Fête nationale au Tibet Togo/football : le ministère des Sports donne son quitus à l'ouverture d'un centre sport-études à Bassar Togo/football : Les juniors du Togo dimanche à Porto Novo pour affronter leurs homologues du Bénin Des chasseurs J-15 sur le porte-avions chinois "Liaoning" ? CICR : de plus en plus de déplacés et de blessés de guerre en RDC Un vice-PM chinois appelle à améliorer le travail concernant l'allocation de subsistance RDC: Le gouvernement s'engage à accroître la desserte en eau potable de 27% à 40% à l'horizon 2016 L'insertion socioprofessionnelle des sourds-muets est un véritable défi en Guinée Le brise-glace chinois Xuelong achève son expédition en Arctique La police chinoise se dote d'une adresse électronique pour recevoir des informations sur les suspects en fuite Côte d'Ivoire : les autorités préfectorales impliquées dans la lutte contre le travail des enfants Création à Rabat du Réseau des établissements d'enseignement vétérinaire de la Méditerranée La Chine peut jouer un rôle plus grand pour la sécurité alimentaire(FAO) La situation de sécurité publique reste difficile pour les habitants d'Afrique du Sud : enquête

Beijing  Ensoleillé  22℃~11℃  City Forecast
Français>>Economie

Les magasins japonais cherchent en vain les clients chinois

Mise à jour 28.09.2012 15h41

Les tensions politiques entre la Chine et le Japon en raison du différend sur les îles Diaoyu ont eu un impact sur les affaires de nombreux magasins de Tokyo, causant de grandes craintes que l'économie japonaise, déjà ralentie par les turbulences économiques mondiales, doive affronter un nouveau coup dur.

Le district de Ginza, un quartier emblématique du centre-ville dans le cœur politique et économique du Japon, a été revigoré par des essaims de touristes chinois depuis le milieu des années 2000 après une stagnation de plusieurs années. Il est aujourd'hui la première victime de l'antagonisme récent entre les deux pays.

Dans les rues où raisonnaient autrefois comme à Babel une multitude de dialectes parlés par les visiteurs chinois, les groupes de touristes chinois sont devenus introuvables.

Dans un magasin réputé de cosmétiques du quartier, les vendeurs maîtrisant le chinois, qui étaient auparavant les plus occupés et qui récoltaient les meilleurs chiffres de vente, ont maintenant beaucoup de temps à tuer. L'un d'entre eux a indiqué que les ventes ont baissé depuis le mois d'août.

Outre le personnel de vente qui parle couramment chinois, les étiquettes de prix et les descriptions de produits sont en japonais et en chinois, et les cartes de paiement chinoises UnionPay sont acceptées. Un responsable des relations publiques a confirmé que le nombre de clients chinois avait considérablement diminué.

« Bien que la fréquentation réduite de nos clients chinois n'a pas dévasté notre entreprise, la situation dans le futur proche n'est pas rose, car beaucoup de Chinois ont décidé de boycotter les produits japonais à l'heure actuelle », a-t-il déclaré.

« Il n'y a vraiment pas grand-chose que nous puissions faire à ce sujet. Nous pouvons juste espérer un retour rapide de nos clients chinois », a-t-il ajouté. « Après tout, il est normal que les Chinois et les Japonais aient des attitudes différentes. Maintenir le respect mutuel et la compréhension est la chose la plus importante. »

Un magasin qui vend des sacs de grandes marques en face de la boutique de cosmétiques était également populaire auprès des clients chinois. Mais son directeur, Koichi Miwa, a confié que les chiffres de ventes de ce mois-ci sont lamentables.

« J'ai vu à la télévision que des Chinois en colère ont organisé des manifestations de masse dans de nombreuses villes chinoises. Nous ne nous attendions pas à des réactions à cette échelle », a-t-il déclaré, notant qu'il avait prévu que la prochaine fête nationale chinoise pourrait venir à la rescousse des mauvais résultats du magasin, mais « vu ce qui se passe en ce moment, cela n'arrivera pas. »


News we recommend

La légende des sirènes du Silver Springs Park Un Popeye le Marin à l'égyptienne avec des bras de 79 cm de circonférence…   Des photos dénudées de Kate: pourquoi la presse française est-elle allée aussi loin ?
Kate Middleton est-elle enceinte ?   Fonte record de la banquise de la Mer Arctique Le kung-fu chinois : mythe ou numéro d' hypnose ?
Polémiques autour d'Airbus A380 : « Super Jumbo » mal acclimaté en Chine Une vie d'ermite Des femmes à bord du navire de guerre «Jinggangshan»

Source: China.org.cn

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales