Flash :

Voyager avec son chien, c'est possible! Israël : Nétanyahou annonce des élections législatives anticipées Beijing : pic de pollution aux 35 postes de détection L'Iran s'engage à ne pas céder dans son programme nucléaire "pacifique" Irak: 23 prisonniers exécutés malgré l'appel de la communauté internationale Syrie : un bâtiment du Service des renseignements de l'armée de l'air secoué par une explosion La Syrie dénonce la proposition d'un gouvernement de transition par la Turquie Syrie : une explosion fait de nombreux blessés à Damas Crise syrienne: le président turc appelle la communauté internationale à agir Nouvel échange de tirs d'artillerie entre la Turquie et la Syrie Arrestation du faussaire d'informations terroristes L'UE félicite le président vénézuélien Hugo Chavez pour sa réélection Le président français félicite le président Chavez pour sa réélection à la présidence vénézuélien Pourquoi les Etats-Unis craignent-ils les géants des télécoms chinois ? L'Afghanistan rejette un rapport sur un éventuel effondrement du gouvernement après le retrait de l'OTAN Huawei et ZTE protestent contre les accusations de la Chambre des représentants des États-Unis Les touristes ont laissé 47 tonnes de déchets sur la place Tian'anmen Côte d'Ivoire : bilan "globalement positif" dans la lutte contre la vie chère (gouvernement) OMS : la dépression est une maladie courante et les personnes qui en souffrent ont besoin d' une aide et d' un traitement Philippines: nouveaux affrontements entre policiers et rebelles dans le sud du pays

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>Economie

Huawei et ZTE protestent contre les accusations de la Chambre des représentants des États-Unis

10.10.2012 08h17

Les représentants des deux entreprises chinoises à l'audience

Huawei et ZTE, les deux entreprises chinoises des télécommunications, ont exprimé le 8 octobre leurs protestations contre un rapport de la Chambre des représentants des États-Unis qui les considèrent comme une menace à la sécurité nationale du pays. Les deux géants chinois qualifient ce rapport d'infondé et de fictif.

La commission du renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis a débuté des enquêtes sur les deux entreprises chinoises en novembre 2011 car elle craint que ''les pouvoirs publics chinois transforment leurs systèmes et équipements de télécommunication de ces deux entreprises en outils d'espionnage hostiles à la sécurité nationale des États-Unis''. Les représentants des deux entreprises chinoises ont rejeté ces accusations et rétorqué formellement le rapport en question lors d'une audience convoquée en septembre dernier par la commission à cet effet.

Huawei a indiqué dans sa déclaration que le rapport de la commission du renseignement était fondé sur des rumeurs, et que ceci ne permet pas de jusfifier ces soit-disantes inquiétudes. ''Malheureusement, il semble bien que les enquêtes se dirigent vers une conclusion fixée d'avance''.

''Les entreprises chinoises ont fait preuve de beaucoup d'efforts dans les affaires internationales. Malheureusement, le rapport de la commission du renseignement n'a pas du tout tenu compte de nos réalisations aux États-Unis, voire à travers le monde, en matière de sécurité des télécommunications, ni de nos preuves'', a indiqué Huawei dans cette déclaration.

En avril dernier, ZTE a aussi témoigné aux responsables des enquêtes que la société était totalement indépendante du pouvoir public, transparente en gestion, et vouée à des activités internationales.

À présent, presque tous les fournisseurs américains d'équipements de télécommunication se procurent des équipements fabriqués en Chine, c'est pourquoi ''ZTE veut bien solliciter la commission du renseignement d'élargir son champ de vue sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement du secteur des télécommunications, pour comprendre que tous les fournisseurs d'équipements doivent présenter des solutions fiables pour les opérateurs.''

Les deux entreprises chinoises ont indiqué que les enquêtes n'ont pas respecté le principe de l'égalité et de l'impartialité, et que l'objet final des enquêtes est de bloquer leurs démarches d'implantation aux États-Unis.

News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: China.org.cn

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales