Flash :

Voyager avec son chien, c'est possible! Israël : Nétanyahou annonce des élections législatives anticipées Beijing : pic de pollution aux 35 postes de détection L'Iran s'engage à ne pas céder dans son programme nucléaire "pacifique" Irak: 23 prisonniers exécutés malgré l'appel de la communauté internationale Syrie : un bâtiment du Service des renseignements de l'armée de l'air secoué par une explosion La Syrie dénonce la proposition d'un gouvernement de transition par la Turquie Syrie : une explosion fait de nombreux blessés à Damas Crise syrienne: le président turc appelle la communauté internationale à agir Nouvel échange de tirs d'artillerie entre la Turquie et la Syrie Arrestation du faussaire d'informations terroristes L'UE félicite le président vénézuélien Hugo Chavez pour sa réélection Le président français félicite le président Chavez pour sa réélection à la présidence vénézuélien Pourquoi les Etats-Unis craignent-ils les géants des télécoms chinois ? L'Afghanistan rejette un rapport sur un éventuel effondrement du gouvernement après le retrait de l'OTAN Huawei et ZTE protestent contre les accusations de la Chambre des représentants des États-Unis Les touristes ont laissé 47 tonnes de déchets sur la place Tian'anmen Côte d'Ivoire : bilan "globalement positif" dans la lutte contre la vie chère (gouvernement) OMS : la dépression est une maladie courante et les personnes qui en souffrent ont besoin d' une aide et d' un traitement Philippines: nouveaux affrontements entre policiers et rebelles dans le sud du pays

Beijing  Ensoleillé  22℃~9℃  City Forecast
Français>>Economie

Pourquoi les Etats-Unis craignent-ils les géants des télécoms chinois ?

10.10.2012 08h19

Selon un communiqué de la BBC, la commission du renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis s'apprête à publier un rapport réclamant que le gouvernement américain empêche les fabricants d'équipements de télécommunications chinois, Huawei et ZTE, d'accéder au marché américain. L'article de la BBC spécifie que la commission estime que les deux géants chinois « ne sont pas dignes de confiance », et qu'ils « constituent une menace pour la sécurité des États-Unis ».

Les États-Unis empêchent régulièrement des entreprises chinoises de participer à la concurrence intérieure américaine, sous prétexte qu'ils préservent la « sécurité nationale ». Le pays de l'oncle Sam se restreint de plus en plus à des actions irrationnelles.

Huawei fournit du matériel dans la plupart des régions du monde. Dès lors, pourquoi les États-Unis seraient-ils les seuls à être menacés?

En suivant cette logique, aucun pays n'est en sécurité puisque les entreprises américaines exportent du matériel de télécommunications et des systèmes d'exploitation partout dans le monde.

Si le gouvernement américain se comporte de façon si déraisonnable, c'est qu'il désire protéger les intérêts des sociétés américaines.

Washington craint que les sociétés chinoises créent de la concurrence aux États-Unis et entrent ainsi en compétition avec les entreprises nationales. Le manque de confiance des États-Unis est frappant. Craintifs, ils deviennent également très susceptibles vis-à-vis de la Chine, et vont même jusqu'à se méfier de fabricants d'équipements comme Huawei et ZTE.

Si la Chine adoptait le même état d'esprit que les États-Unis, elle sélectionnerait des produits nationaux pour remplacer les équivalents américains et les expulser hors de son territoire. Il n'y aurait donc plus d'investissements mutuels entre la Chine et les États-Unis.

La Chine ne peut plus être aussi généreuse que dans le passé.

Dans le secteur des technologies de pointe, les entreprises chinoises sont loin d'être perçues comme de véritables rivales de leurs concurrents américains qui, pour la plupart, introduisent la majorité de leurs produits sur le marché chinois. Ceci ne devrait cependant pas empêcher la Chine de leur rendre la pareille. Et cela, les États-Unis doivent l'accepter.

Beaucoup d'efforts, et même d'actions gouvernementales, sont nécessaires pour protéger les entreprises nationales. Les États-Unis et les États de l'Union européenne doivent réaliser que si les entreprises chinoises sont malmenées outre-mer, leurs homologues américains et européens devront faire face à des traitements similaires sur le territoire chinois.

Les règles des échanges et des investissements internationaux résultent de multiples négociations et d'une certaine joute d'esprit. Mais, les règles qui dominent le commerce international n'en demeurent pas moins fragiles, et elles nécessitent d'être constamment examinées et améliorées. Sans volonté de concurrence, il ne faut pas s'attendre à ce que les États-Unis respectent et honorent leurs engagements envers la Chine.

Plus la compétition sino-américaine s'intensifie, plus Washington trouve de défauts à la Chine. Or, il est inutile pour la Chine de protester seule. La Chine doit faire passer le message, au travers d'actions concrètes, que tout comportement injuste envers les entreprises chinoises se verra reporter de façon similaire sur les intérêts américains.

Étant deux superpuissances mondiales, les États-Unis et la Chine ont du mal à bien s'entendre. La Chine se doit à présent d'être active et résolue, et de signaler clairement ses intentions, sans quoi elle risque d'être dominée dans les relations qu'elle entretient avec les États-Unis.


News we recommend

Apple présente ses excuses pour les défauts du logiciel de cartographie de l'iPhone 5 Les candidates de Miss Reef 2012 se rassemblent au Brésil   De la viande de bœuf âgée de 2 000 ans découverte dans le Nord-ouest de la Chine
La Voix de la Chine est-elle devenue « La Pub de la Chine » ?   Le clip Gangnam Style de PSY au 2e rang du « hot 100 » de Billboard En image: magnifiques peintures sur corps
«Colonel Meow», la nouvelle star de l'Internet Les sites touristiques pris d'assaut par la foule pendant les vacances J-31 mystérieux: le nouveau chasseur furtif chinois

Source: China.org.cn

  • Nom d'utilisateur
  • Anonyme

Photos

Les Articles les plus lus |Sontage

Pages spéciales