Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Horizon
Mise à jour 19.06.2008 14h06
Promouvoir le développement continuel des relations franco-chinoises

Comment considérer les nouveaux problèmes surgis dans le processus du développement des relations sino-françaises ? Quel est l'état actuel de ces relations et quelles sont leurs perspectives d'avenir ? Pour répondre à ces questions, notre correspondant en France a interviewé récemment Madame Dominique Heriard Dubreuil, Présidente du Comité France Chine et Président du Directoire du Groupe Rémy Cointreau.

Correspondant : Le Comité France Chine joue un rôle positif dans le développement de la coopération et des échanges amicaux entre la Chine et la France, pourriez-vous évoquer le passé des relations sino-françaises et parler de vos idées sur la situation actuelle de ces relations ?

Mme Dubreuil : Le Comité France Chine a été créé il y a 29 ans par l'Association qui a précédé la Fédération française des entreprises et il a pour tâche de promouvoir le dialogue économique entre la France et la Chine, et surtout le dialogue entre les entreprises des deux pays. Naturellement, il a apporté également toute sa contribution au développement des relations franco-chinoises. En évoquant le passé, je pense que les relations bilatérales entre les deux pays ont été toujours excellentes, sinon comment expliqué les échanges au niveau tellement élevé entre les entreprises françaises et chinoises. La France figure parmi les premiers pays occidentaux à reconnaître la République populaire de Chine et les entreprises françaises sont également les premières entreprises occidentales à s'installer en Chine et à accéder aux marchés chinois. Tout cela montre que les relations franco-chinoise sont exceptionnelles et également importantes pour chacun des deux pays. Les entreprises françaises souhaitent sincèrement et effectivement poursuivre et maintenir ce genre de relations intimes et serrées avec la partie chinoise.

Les trente années de la réforme et de l'ouverture sur l'extérieur ont fait que la Chine a connu des changements prodigieux et bouleversants, et avec cela il est apparu certains changements délicats et subtils dans ces relations. Ces dernières années, les principaux médias français publient souvent des reportages et des articles sur la Chine Effectivement, la Chine est devenue un pays qui attire l'attention et l'intérêt du monde entier. La Chine d'aujourd'hui connaît une grande affluence de visiteurs. Tout le monde se précipite vers la Chine qui ouvre grand sa porte, tandis que les Chinois, ils commencent également à aller vers le monde.

Correspondant : Quelle est votre idée sur ce qui s'est passé il y a peu de temps à Paris et qui a fort mécontenté le peuple chinois ?

Mme Dubreuil : La réaction excessive due à la méconnaissance du problème du Tibet, ainsi que les obstacles qui ont entravé le passage à Paris du relais de la flamme olympique de Beijing, ce sont effectivement des choses qui nous étonnent et que nous regrettons. Nous constatons qu'à ce moment-là, des gens ont réagi de façon violente et irréfléchie, et certaines personnalités politiques ont adopté une attitude qui a été prise comme celle de tout le peuple français, alors que ce n'était pas le cas. Les agissements extrêmes revêtent un comportement complexe qui n'a aucun rapport avec l'appréciation générale de la masse populaire française sur la Chine dans son ensemble, ce qui signifie que les deux choses ne peuvent être placées sur le même plan.

Ces problèmes inattendus, inconcevables et inimaginables qui ce sont produits à Paris, nous donnent au moins un grave avertissement, même si pour le moment ils n'ont pas encore compromis gravement et sérieusement les relations bilatérales entre les deux pays.

Certains médias recherchent toujours l'effet de sensation en publiant des articles exagérés et sensationnels qui produisent une vive impression sur le public. Cela est quelque chose qui nous inquiète et qui nous préoccupe. Vue de l'ensemble, pour que les reportages soit véridiques et incontestables et pour que les lecteurs puissent les croire et en avoir confiance, certains médias français doivent faire de grands efforts dans ce sens. C'est pourquoi si les lecteurs et les spectateurs se contentent de la lecture d'articles sensibles et superficiels et ne fassent pas des efforts pour se mettre à la recherche d'informations complémentaires, alors l'opinion publique peut facilement « se laisser mener par le bout du nez » par une impression, par une idée, par une image ou par un commentaire, et elle peut être utilisée comme ci comme ça par diverses forces politiques qui agissent chacune pour ses propres intérêts. Dans ce cas-là, on se comporte alors de façon impulsive, capricieuse et irréfléchie et se laisser guider par le sentiment.

Correspondant : Quelles sont vos espérances et vos attentes quant aux relations ultérieures entre la Chine et la France ?

Mme Dubreuil : La France et la Chine sont deux grands pays ayant chacun une histoire ancienne et longue. Elles entretiennent réciproquement une amitié traditionnelle et profonde de longue date. Il n'y a aucune raison pour les deux pays de ne pas poursuivre à développer leurs relations de coopération amicale. Le plus important pour le moment pour les deux parties c'est de faire preuve de calme et de pondération, de faire des efforts pour se délivrer du sens sentimental et pour recouvrer le sens raisonnable, de renforcer la communication et le dialogue, d'accroître la connaissance et la compréhension mutuelles, de dissiper les malentendus qui se sont élevés entre les deux parties, de rétablir la confiance réciproque par des actes, de continuer à promouvoir la coopération dans différents domaines, de déployer en commun des efforts pour créer un meilleur avenir pour les deux peuples et d'établir des relations de coopération et de partenariat profitables pour chacun des deux pays.

Le Comité France Chine a toujours travaillé pour le renforcement des relations d'amitié entre les deux pays et entre les deux peuples. Nous donnons et distribuons régulièrement aux entreprises membres les toutes dernières informations sur la Chine et organisons souvent des conférences et des dialogues entre les entreprises des deux pays. Nous organisons des tables rondes et des colloques économiques en France ou en Chine et nous invitons les spécialistes en la matière des deux pays à faires des analyses et à donner des explications sur des problèmes chauds qui apparaissent dans les relations bilatérales. Notre but est d'approfondir davantage le contact, les échanges et la compréhension entre les deux parties, d'éviter des connaissances légères et superficielles et de promouvoir le développement et le progrès des relations franco-chinoises.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Démonstration à Paris de jeunes musiciens talentueux chinois qui font leurs études en France

 La Chine et la France doivent veiller l'une et l'autre sur les intérêts fondamentaux de chacune

 Le Président français reçoit le Ministre chinois des AE

 Les autorités chinoises n'ont jamais signifié le boycott du tourisme en France

 L'Ambassadeur de Chine en France rencontre plusieurs personnalités politiques françaises

 Le Président français souhaite que la coopération bilatérale franco-chinoise obtienne de nouveaux succès

 Deux femmes soldats chinoise et française participent à une compétition d'aptitudes militaires

 Un navire de guerre français visite un port en Chine du sud

 La Chine et la France tiennent des exercices navals conjoints en Méditerranée (4)

 La Chine et la France tiennent des exercices navals conjoints en Méditerranée (3)
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.