Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Horizon
Mise à jour 08.07.2008 14h59
J.O. de Beijing : le parti pris de Nicolas Sarkozy

Les Jeux Olympiques sont une grandiose manifestation sportive mondiale qui se tient tous les quatre années et qui suscite un énorme intérêt général qui fait que les dirigeants d'un grand nombre de pays désirent y assister en personne pour encourager les athlètes et les sportifs de leur pays respectif. C'est le même cas pour les 29èmes Jeux Olympiques 2008 qui auront lieu prochainement à Beijing et on apprend que beaucoup de dirigeants de pays ont décidé de se rendre en personne dans la capitale chinoise. On remarque parmi eux le Président des Etats-Unis Georges Bush, le Premier Ministre japonais Yasuo Fukuda, ainsi que les chefs d'Etat et les chefs de gouvernement d'un grand nombre de pays des cinq continents.

Mais jusqu'à ce moment qui est à un mois de l'ouverture de ces Jeux, le nombre exact des chefs d'Etat ou de gouvernement qui assisteront effectivement à la cérémonie d'ouverture n'est pas encore connu. En novembre dernier, lors de sa visite aux Etats-Unis, le Président de BOCOG (Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Beijing) Liu Qi a révélé que les dirigeants d'une cinquantaine de pays et territoires ont annoncé officiellement leur présence à Beijing pour assister à la cérémonie d'ouverture des 29èmes J.O. et à certaines compétitions, épreuves et matchs.

Selon les informations en provenance de certains pays, les dirigeants des principaux pays du monde ont à peu près tous manifesté leur désir d'assister à la cérémonie d'ouverture. On peut citer en exemple le Président étasunien Georges Bush qui a déclaré à plusieurs reprises sa présence à l'ouverture des Jeux. Les chefs d'Etat ou de gouvernement de plusieurs pays voisins de la Chine, dont Yasuo Fukuda, Premier Ministre du Japon, Lee Myung-Bak, Président de la Corée du Sud, Kevin Rudd, Premier Ministre d'Australie, et Nursultan Nazarbaev, Président du Kazakhstan, ainsi que le Président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva Lula, le Président israélien Simon Perez, ainsi que les dirigeants d'un grand nombre pays des cinq continents ont exprimé leur désir d'assister à la cérémonie d'ouverture. Le Premier Ministre britannique Gordon Brown a annoncé de son côté qu'il assistera à la cérémonie de clôture des Jeux pour pouvoir être le témoin oculaire de la remise du drapeau olympique à la ville de Londres

A l'heure actuelle, les personnalités diplomatiques de nombreux pays ont révélé la présence de chefs d'Etat ou de chef de gouvernement de leur pays respectif à la cérémonie d'ouverture des J.O., mais BOCOG n'a pas encore publié ouvertement la liste concernée. Lorsque la question a été posée au porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse de routine, celui-ci a répondu : « Je ne suis pas autorisé à faire connaître les dirigeants étrangers qui assisteront aux activités concernés des Jeux Olympiques. »

Il est indiqué explicitement dans la « Charte olympique » que les Jeux Olympiques ne doivent pas être politisés. Cependant, des voix discordantes se font entendre toujours, par exemple celle du Président français Nicolas Sarkozy qui pose des conditions politiques à sa présence à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques en disant qu' « il annoncerait en début de la semaine prochaine s'il assisterait à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing en fonction de l'évolution du dialogue entre le régime chinois et le Dalai Lama » et qu'il rencontrera ce dernier en début d'août, ce qui montre qu'il est tout à fait ignorant quant à l'olympisme et sa déclaration a suscité une grande indignation et une vive aversion du public chinois. Sa présence oui ou non à la cérémonie d'ouverture est inconnue jusqu'à présent, mais on croit que sa position est déjà prise. En ce qui concerne la présence effective des chefs d'Etat et des chefs de gouvernement à la cérémonie d'ouverture des Jeux, il faudra un peu de temps pour éclaircir le mystère et ce ne sera que le 8 août prochain à vingt heures précise qu'on les verra sur la tribune d'honneur.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Sondage: les internautes chinois ne veulent pas du président français aux JO de Beijing
 Les milieux commerciaux de l'UE demande à Sarkozy de prendre en exemple Kevin Rudd
 Sondage d'opinion : souhaitez-vous que Sarkozy assiste à la cérémonie d'ouverture des J.O de Beijing
 Sarkozy mal vu des internautes chinois en raison des conditions qu'il pose pour sa présence aux J.O. de Beijing
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.