Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>Horizon
Mise à jour 03.04.2009 13h06
Pourquoi est-il apparu un tournant dans les relations sino-françaises ?

Pourquoi est-il tout à coup apparu un tournant dans les relations entre la Chine et la France ? Et quels seront les effets que ce tournant pourrait produire sur le Sommet du G20 ? Pour donner une réponse à ces questions, Rose Lüqiu Luwei, inspectrice générale des reportages de Phoenix TV, a accepté de donner ses idées et ses points de vue.

« Le tournant des relations entre la Chine et la France est dû aux efforts déployés en commun par les deux parties depuis un certains temps. »

Pour le grand public des deux pays, ce tournant est survenu de façon soudaine et subite, et surtout juste après la publication conjointe par les deux pays du fameux communiqué de presse. En réalité, le tournant des relations bilatérales sino-françaises est dû aux efforts déployés en commun par les deux parties concernées depuis un certain temps.

Déjà en début de cette année, lors de la visite en Europe du Premier Ministre chinois Wen Jiabao, moi et mes collègues qui l'accompagnaient, nous avons eu l'occasion de lui demander son idée sur ce voyage appelé par le monde extérieur « tournée autour de la France » et pourquoi seule celle-ci était mise à part ? Il nous a répondu que le fond du problème concerne la France, car c'est elle qui l'a créé et que la balle est du côté de celle-ci. Puis, lors des « deux sessions » de l'APN et de la CCPPC tenues en mars dernier, un journaliste français, qui a eu l'occasion de poser une question, a questionné tout naturellement sur les relations franco-chinoises et sur les effets du problème du Tibet. Le gouvernement chinois a donné à cet effet une réponse tout à fait claire et précise, c'est que la partie française doit répondre positivement aux préoccupations et aux inquiétudes de la partie chinoise. On pouvait constater en même temps que les échanges entre les deux parties n'ont aucunement cessés que ce soit sur le plan diplomatique ou sur le plan populaire. Et sur tout pour le mois d'avril où il est prévu qu'une importante délégation française du milieu économique et commerciale, dirigée par un ancien haut dirigeant français, effectuera une visite en Chine et entamera diverses activités. On constate ainsi que du côté de la France elle-même ou bien de la force politique française, elles sont toutes sans exception pour le rétablissement et le développement des relations franco-chinoises.

« La France a besoin du soutien de la Chine pour faire valoir ensemble leur force d'influence sur les Etats-Unis »

Le rétablissement des relations sino-françaises vient de provoquer une nouvelle situation qui ne paraît aucunement soudain, mais qui fait penser que le choix d'un tel moment est vraiment une très bonne occasion. On sait parfaitement que la tenue du Sommet du G20 signifie, pour le monde extérieur, la solidarité des dirigeants des principaux pays du monde face à la crise financière et leur résolution à s'unir pour la combattre. A ce moment crucial, ce qui est important pour la Chine et la France, c'est d'adopter l'attitude posée et ferme de deux grands pays, ce qui produira un grand effet sur le monde. Quant à la France, elle a déjà exprimé avec l'Allemagne leur mécontentement et insatisfaction quant aux diverses mesures prises par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. Surtout pour Nicolas Sarkozy qui a menacé de refuser de signer ou de se retirer du Sommet si on ne le satisfait pas, il lui faut dans ce cas-là le soutien de la Chine. Nous avons constaté qu'en ce qui concerne l'attitude critique à l'encontre des Etats-Unis, la Chine et la France ont un langage commun quant au contrôle financier, c'est pourquoi il n'y a aucun problème pour toutes les deux de s'unir et de travailler ensemble à ce sommet afin de faire valoir en commun leur influence sur les Etats-Unis, ce qui sera une contribution positive qu'elles apporteront ensemble au monde.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne



Adresse email du destinataire


 Normalisation des relations entre la Chine et la France (3)
 Normalisation des relations entre la Chine et la France (2)
 La politique française à l'égard de la Chine continuera à suivre la ligne diplomatique du gaullisme
 Normalisation des relations entre la Chine et la France
 Beijing et Paris vont renforcer leurs liens
 Rencontre entre le président chinois Hu Jintao et son homologue français Nicolas Sarkozy à Londres
 La Chine et la France vont mener des contacts et un dialogue stratégique de haut niveau
 Pourquoi nous avons besoin des Français
 La rencontre des chefs d'Etat chinois et français serait encore possible à Londres, dit M.Nicolas Chapuis
 Prochaine visite conjointe en Chine de dix importantes entreprises françaises
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.