Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 22.05.2009 14h20
Chine : la population n'accorde plus autant d'importance au PIB– une épreuve soumise au gouvernement chinois

« L'économie chinoise connaîtra en 2009 une croissance de 8% et la Chine dépassera le Japon à la fin de cette année quant à son PIB et deviendra ainsi le deuxième du monde après seulement les Etats-Unis. », a déclaré le 17 mai le très connu économiste chinois Li Daokui qui a fait part de ses prévisions aux médias. La publication de cette information sur le « dépassement du PIB », laquelle devait causer une grande joie aux citoyens chinois, n'a aucunement suscité l'attention escomptée du public.

Le peu d'importance accordée par la population au PIB est tout-à-fait conforme aux résultats d'une enquête menée peu de temps auparavant en ligne. En répondant à la question « Acceptes-tu que le rythme de croissance du PIB chinois soit inférieur cette année à 8% ? », 79,2% ont dit : « Oui, j'accepte ! ». Une centaine de messages d'internautes traduisent la même idée : « La poursuite avec persistance de la rapide croissance du PIB est une erreur. », « La Chine doit tenir compte également de l'environnement et de l'augmentation du revenu des gens du peuple. », « L'amélioration des conditions de vie des masses populaires mérite le plus d'être prise en considération. ».

Au cours des quatre dernières années, le PIB de la Chine a dépassé successivement celui de l'Italie, de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne et à chaque dépassement c'était une explosion de joie parmi la population chinoise. Si l'on dit qu'autrefois les Chinois espéraient surtout la croissance du PIB du pays pour pouvoir jouir de la fierté nationale, alors maintenant, ce qu'ils désirent obtenir de cette croissance c'est le progrès de la société chinoise et l'amélioration du niveau et de la qualité de leur vie. Le peuple chinois, qui plaçait autrefois leur fierté nationale dans les données du PIB, se tourne maintenant vers la jouissance des succès dus à la croissance du PIB.

Le désintéressement petit à petit de la croissance du PIB qui n'occupe plus une place prépondérante dans le cœur des masses populaires montre le changement qui s'est produit dans les besoins de la masse populaire chinoise et marque l'accès à une nouvelle période du développement social et économique de la Chine. Lorsque les problèmes, tels que le revenu, l'emploi, la garantie médicale, la santé psychologique, l'écart de revenu, les conditions de logement, ainsi que l'environnement du travail et de l'habitat, entrent dans le champ de vision des gens et deviennent leurs principales préoccupations, les problèmes qui surgissent dans le processus du développement du pays deviennent alors de plus en plus complexes et diversifiés. Les difficultés à résoudre ces problèmes augmentent parallèlement et compter seulement sur la croissance unilatérale du PIB en tant que locomotive qui ne suffit plus à entraîner et à faire avancer l'énorme et colossal train qu'est la société chinoise.

En réalité, les pays développés occidentaux ont connu également ces problèmes après la croissance primitive de leur PIB. Jusqu'à aujourd'hui, il existe toujours dans la société occidentale des lacunes et des imperfections de « l'époque postérieure de la croissance rapide du PIB ». La mondialisation a permis à la Chine qui était un pays arriéré à se placer rapidement à la même ligne des coordonnées des pays développés. Lorsque la richesse accumulée de la Chine n'est pas encore pleine et abondante, celle-ci doit alors faire face aux problèmes qui surgiront beaucoup d'années plus tard devant les pays occidentaux développés.

Si la croissance du PIB constituait dix ans auparavant pour le gouvernement chinois un problème difficile à résoudre, alors maintenant que la population chinoise commence à se désintéresser du PIB et accorde plus d'attention à des problèmes en dehors du PIB, cela constitue en fait un défi beaucoup plus grave et plus sérieux. Comment satisfaire les besoins de la masse populaire et comment faire pour que la croissance de l'économie chinoise réponde encore plus à la réalité du pays et soit plus favorable encore au développement durable, ce sont des problèmes qui nécessitent que le gouvernement dépasse l'angle de vision unilatéral du PIB et planifie la perspective et la voie d'avenir en tenant compte du développement social et du bien-être populaire.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?