Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 29.06.2009 14h49
Des médias étrangers donnent « une bonne note » au P.C.C.

Dans le contexte actuel où la crise financière continue à sévir dans le monde entier, la communauté internationale voit d'un œil nouveau la Chine qui est devenue l'une des principales forces motrices de l'économie mondiale et connaît de façon plus approfondie le Parti communiste chinois (P.C.C.) qui est de fait le guide du peuple chinois dans sa marche en avant.

Le correspondant en chef de CNN (Cable News Network) en poste en Chine de 1987 à 1995, vivement impressionné, a indiqué que la Chine a réalisé en trente ans la mission historique de la révolution industrielle que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis ont dû employer un siècle pour l'accomplir, ce qui a amélioré énormément le niveau de vie de la population chinoise et que pour cette seule réussite, il est prêt 'à donner une bonne note au Parti communiste chinois'.

Quelles sont les raisons pour lesquelles le P.C.C. doit-il recevoir une bonne note ? En allant au fond du problème, il s'avère que le P.C.C. a apporté à la Chine, sur le plan matériel et sur le plan spirituel, un développement et une prospérité jamais connus dans toute son histoire – une vie relativement riche et aisée, une politique démocratique et une conscience nationale pleine d'assurance, et tout cela était rarement vu et rarement connu dans les époques contemporaines et modernes de la Chine. Il est hors de doute que le grand redressement de la nation chinoise est dû et étroitement lié aux luttes ardues et opiniâtres menées par le peuple chinois, sous la direction du P.C.C., depuis l'avènement de la Chine nouvelle il y a six décennies, et surtout depuis l'application de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur il y a trois décennies.

Le site web espagnol « Observation de la politique chinoise » a fait remarquer qu'au cours des trente années qui ont suivi la réforme et l'ouverture en Chine, le produit intérieur brut (PIB) de la Chine s'est accru annuellement de 9,8%, que son rang économique mondial est passé dans ce laps de temps du dixième au troisième et que le volume global de son commerce import-export a multiplié par plus de cent fois. D'après les données publiées par la Banque mondiale, le taux moyen de la contribution apportée à la croissance du PIB mondial par le développement économique de la Chine atteignait 13,8% de 2003 à 2005. Dans la situation actuelle de la crise financière et économique internationale, l'économie chinoise est considérée comme une importante force motrice du relèvement et du développement de l'économie mondiale.

Depuis plusieurs dizaines d'années, le P.C.C. a déployé tous ses efforts en vue de réaliser le développement économique de la Chine, ce qui lui a permis d'apporter la richesse et la prospérité au peuple chinois et d'améliorer considérablement sa vie et son bien-être, et c'est l'une des principales raisons pour laquelle le P.C.C. jouit d'une grande popularité auprès du peuple chinois.

La Chine est un pays au vaste territoire et aux ressources abondantes, mais fort peuplé et insuffisant en terres arables. La réalisation d'une vie relativement aisée de sa population est une tâche dure et pénible et à l'heure actuelle, elle fait de grands efforts pour que l'ensemble de ses habitants ne souffre ni du froid ni de la faim. Les étrangers venus en Chine peuvent constater de leurs propres yeux que les marchés intérieurs chinois abondent de produits et d'articles à prix bon marchés et que cette situation ne cède en rien à celle de la plupart des pays développés de l'Occident. Aujourd'hui, le peuple chinois franchit le seul du niveau de vie d'aisance moyenne dans son ensemble et commence à mener une existence décente, prospère et digne.

Le quotidien australien « Sydney Morning Herald » indique que l'application en Chine de la politique de réforme et d'ouverture est « un moment crucial » pour toute l'humanité, car à partir de ce moment-là, une population qui représente le cinquième de la population mondiale commence à se débarrasser de la pauvreté et de la misère et avancer à grand pas vers la prospérité et le bonheur. Une revue politique japonaise a publié un article dans lequel il est indiqué qu'au cours des trente années qui ont suivi l'application en Chine en fin des années 70 du siècle dernier de la politique de réforme et d'ouverture, le gouvernement chinois est en train de réaliser peu à peu son objectif politique d'apporter par le biais du développement économique la prospérité et la richesse au peuple chinois. Durant ces trois décennies, les masses populaires chinoises ont ressenti réellement et effectivement les profonds changements qui se sont produits dans leur vie et dans le système social. L'opinion publique internationale a constaté que le P.C.C. a fait honneur à sa promesse en s'acquittant sérieusement et consciencieusement de sa tâche de « préserver et de protéger les droits et intérêts du peuple ». Un spécialiste de l'Institut de la Chine moderne de l'Université de Nottingham, en Grande-Bretagne, a écrit et publié un article dans lequel il est indiqué que des observateurs occidentaux, réputés pour leur œil critique et pointilleux et qui cherchent partout la petite bête et trouvent toujours à redire, n'ont pu s'empêcher d'être impressionnés par les nombreux avantages perceptibles et réels dont jouissent maintenant les masses populaires chinoises.

Ces dizaines dernières années, le PCC a mené une réforme politique qui a apporté au peuple chinois la démocratie et la légalité et celles-ci sont la garantie du développement sain, stable et durable de la société chinoise. Connaître, se conformer et représenter la volonté populaire ont été depuis toujours l'idée de gouvernance du Parti communiste chinois qui est toujours au pouvoir depuis l'avènement de la République populaire de Chine en 1949 du siècle dernier, soit il y déjà soixante ans. En commentant le voie du développement démocratique à la chinoise, Fadeev, rédacteur en chef du magazine russe « Experts », a dit : « Un pays qui applique une politique qui tient compte et protège les droits et les intérêts du plus grand de ses habitants, ce pays est alors un pays démocratique. »

Dans son ouvrage intitulé « Les grandes puissances de l'avenir – les gagnants et les perdants du monde du demain », l'ancien Chancelier allemand Helmut Schmidt a écrit : « La stabilité politique assurée par le système existant actuellement en Chine est nécessaire …… aujourd'hui, les Chinois jouissent dans leur propre pays d'une liberté qu'ils n'ont jamais eu dans le passé. »

Une jeune Chinoise de 26 ans, qui travaille dans une entreprise à capitaux étrangers installée à Beijing, a répondu à une question posée par un correspondant de l'Agence France-Presse (AFP) au sujet de son but en adhérant au P.C.C. en disant : « Mon adhésion au P.C.C. renforce mon sens d'appartenance et ma fierté nationale. ». Le magazine britannique « The Observer » reconnaît sincèrement de son côté qu'actuellement en Chine, on remarque partout « un sentiment de confiance en soi ».

Nombreux sont les personnalités du milieu économique à penser que la raison interne pour laquelle l'économie chinoise continue à maintenir une grande capacité et potentialité de développement dans la situation actuelle où la crise financière internationale sévit de par le monde c'est que les Chinois sont plus sûrs d'eux qu'avant, ils n'ont pas été effrayés par cette crise et ne la craignent aucunement. Au contraire, ils joignent leurs efforts à ceux déployés par le gouvernement en vue d'accroître la demande intérieure, ce qui permet à ce grand bateau qu'est l'économie chinoise de braver la tempête et d'avancer tranquillement parmi les vagues soulevées par la crise financière internationale. Cela justifie les propos tenus par le Premier Ministre chinois Wen Jiabao : Face à la crise financière, la confiance est plus précieuse que l'or.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?