Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 01.07.2009 15h59
« Les membres du B.P. du C.C. du P.C.C. doivent être également désignés par voie démocratique »

Lors du briefing tenu le 30 juin sous les auspices du Bureau d'information du Conseil des Affaires d'Etat, le Directeur Adjoint du Bureau du Comité central (C.C.) du Parti communiste chinois (P.C.C.) chargé des études sur l'histoire du P.C.C. Li Zhongjie a répondu à des questions concernant le parcours glorieux du P.C.C. et son édification dans la nouvelle époque en donnant lecture au document intitulé « Nous avons toujours fait des efforts pour élever notre niveau de gouvernance en tant que Parti au pouvoir ».

« Notre mode de centraliser et de traduire la volonté du peuple doit tenir compte de la réalité de notre pays et doit adopter à cet effet les moyens les plus appropriés pour nous-mêmes. », a déclaré ainsi Li Zhongjie en répondant à la question suivante posée par un journaliste « Le Parti communiste chinois, en tant que Parti au pouvoir du pays le plus peuplé du monde, quel mécanisme dispose-t-il pour obtenir et connaître l'opinion publique ? ».

Il a indiqué que du point de vue des sciences politiques, la démocratie est en fait un mécanisme qui prend les décisions conformément à la procédure et au règlement prévus et en tenant compte de la volonté de la majorité. D'après ce genre de règlement et de demande, un grand nombre des partis politiques du monde réfléchissent sérieusement aux moyens qu'ils doivent adopter pour pouvoir centraliser et traduire l'opinion publique, et le Parti communiste chinois fait de même ……

Vu de l'intérieur du Parti, le P.C.C. développe continuellement la démocratie au sein du Parti et fait des efforts pour que les décisions soient prises après avoir recueilli et assimilé les idées et les opinions de l'ensemble de ses membres. La Direction du Parti doit être responsable envers tous les membres de celui-ci, et surtout envers le congrès du Parti, envers le Comité central du Parti et envers la réunion plénière des comités du Parti aux différents échelons. Li Zhongjie a insisté en disant : « Sur ce point-là, nous avons fait beaucoup. »

D'autre part, comment faire pour traiter au mieux les rapports entre le Parti et les masses populaires. Tous les moyens sont bons, que ce soit l'Assemblée populaire nationale, la Conférence consultative politique du Peuple chinois ou l'édification démocratique des organisations de base, ils peuvent tous être utilisés pour communiquer avec la masse populaire, pour procéder à des échanges d'idées et d'opinions et pour recueillir l'opinion publique. « Objectivement parlant, nous avons fait de grands progrès dans ce sens et nous sommes décidés à poursuivre nos efforts en tenant compte de la réalité tout en procédant à des investigations qui nous permettront d'améliorer sans cesse notre travail, de continuer à progresser et d'obtenir des succès plus grands encore. », a-t-il dit.

Li Zhongjie a indiqué que lors du processus de remaniement des cadres et des responsables du Parti avant et après la tenue du 17ème Congrès du Parti communiste chinois, il a été adopté le moyen de sondage de l'opinion publique, et non seulement sollicitation d'avis au sein du Parti, mais également dans d'autres domaines d'activités et dans d'autres organismes et sollicitation des avis des députés à l'APN et des membres de la CCPPC. « Le choix et la désignation des membres du Bureau politique (B.P.) du Comité central (C.C.) du Parti communiste chinois (P.C.C.) doivent être également menés de façon démocratique sur proposition et recommandation dans une certaine limite et il faut surtout écouter les avis et les opinions des gens concernés. »

<h5>Le Parti communiste chinois pourrait-il garder toujours sa jeunesse et conserver longtemps sa vitalité et son dynamisme ? </h5>
« Nous avons toujours fait des efforts pour renforcer et intensifier l'édification du Parti lui-même, pour maintenir son caractère d'avant-garde et pour être toujours en avant de notre époque en marchant au premier rang. Il faut pour cela que nous renforçons notre capacité de gouvernance afin de pouvoir gérer au mieux les affaires nationales de notre pays. », a dit Li Zhongjie en répondant à une question sur le développement du P.C.C., puis il a ajouté : « Les investigations que nous avons menées dans le passé nous ont permis d'accumuler de précieuses et d'utiles expériences. C'est pourquoi nous sommes capables de mener à bien l'édification de la Chine. »

En répondant à une autre question selon laquelle des amis étrangers ont donné une bonne note au Parti communiste chinois quant à sa capacité de gouvernance, Li Zhongjie a dit que cela est objectif dans l'ensemble. « Mais, à l'intérieur du Parti, il est plus important pour nous de chercher les problèmes et de constater nos insuffisances. Et c'est la raison pour laquelle à chaque réunion plénière du C.C. du P.C.C. la chose urgente c'est de mettre sur table les problèmes qui existent et nos insuffisances et de discuter des moyens pour les régler et les rectifier afin de pouvoir améliorer et parfaire autant que possible notre travail, et à chaque fois de nouvelles exigences sont proposées. Nous sommes tout à fait conscients de nos points faibles, c'est pourquoi nous devons poursuivre nos efforts. »

« Déjà en 1949, le camarade Mao Zedong a indiqué que tout parti politique dépérira et disparaîtra et que cela est une loi indépendante de la volonté humaine. Quant à l'époque exacte du dépérissement et de la disparition de l'un ou de l'autre parti politique, cela concerne les conditions historiques et les efforts de chacun de ces partis politiques. », a dit Li Zhongjie. En abordant la question de savoir si le P.C.C. pourrait garder toujours sa jeunesse et conserver longtemps sa vitalité et son dynamisme, il a répondu que vu de la demande objective, dans le cas où il n'y aurait pas dans la Chine d'aujourd'hui la direction juste et équitable d'un parti politique, il serait difficile d'imaginer ce qui pourrait s'y passer, mais il serait fort possible que ce serait des désastres et des malheurs. Subjectivement parlant, a-t-il poursuivi, le Parti communiste chinois a déployé de grands efforts qui ont permis jusqu'ici à la Chine de remporter de grands succès reconnus dans le monde entier. « Certainement, nous sommes conscients des nombreux et graves défis auxquels nous devons faire face et nous n'oublions pas la leçon de l'écroulement du Parti communiste de l'Union soviétique. Depuis l'application en Chine de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, nous avons toujours fait des efforts pour élever notre niveau de gouvernance en tant que parti au pouvoir en Chine. », a-t-il conclu.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?