100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 03.11.2009 13h42
L'économie joue le rôle d'avant-garde dans la reprise des échanges entre la Chine et la France

Après la rencontre à Pittsburgh, aux Etats-Unis, entre le Président chinois Hu Jintao et son homologue français Nicolas Sarkozy, il est apparu de façon évidente une certaine 'accélération' dans le développement des relations sino-françaises et les relations bilatérales ont accédé dans une phase substantielle de réchauffement rapide. Tout comme l'affirme l'Elysée, les relations entre les deux pays sont en train de progresser et de se développer à une « vitesse du TGV ».

eprise complète des échanges à tous les échelons et par divers moyens.</h5> A l'invitation de la Fondation « Prospective et Innovation » présidée par l'ancien Premier Ministre français Jean-Pierre Raffarin, la délégation pour l'Amitié sino-française, dirigée par le Président de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée populaire nationale (APN) de Chine Li Zhaoxing, effectue à partir du 1er novembre une visite d'une semaine en France et elle sera reçue successivement par de hauts fonctionnaires du gouvernement et du parlement français, dont le Président du Sénat, le Président de l'Assemblée nationale et le Conseiller aux Affaires étrangères de la Présidence. Auparavant, le Conseiller d'Etat chinois Dai Bingguo a effectué le 20 octobre dernier une visite en France et il a été reçu séparément par le Président de la République Nicolas Sarkozy et par le Premier Ministre François Fillon avec qui il a eu des discussions au cours desquelles les deux parties se sont convenues d' « assurer que les relations entre les deux pays se développent toujours en avant dans une voie juste et de façon durable, saine et stable ». La ministre française de l'Economie Christine Lagarde était arrivée le 28 octobre à Beijing pour effectuer une visite en Chine. En dehors de cela, les partis au pouvoir des deux pays, à savoir l'UMP (Union pour un Mouvement Populaire) de France et le PCC (Parti communiste chinois) de Chine, ont réalisé une percée importante dans leurs échanges. Lors de son séjour à Beijing durant la dernière décade du mois d'octobre, le Secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand a signé au nom de son Parti avec le PCC un accord-cadre ‘sans précédent' sur la coopération entre les deux partis français et chinois, dans lequel il est prévu que ces derniers intensifieront leurs échanges afin de promouvoir le développement des relations sino-françaises. Un officiels du Ministère français des Affaires étrangères a indiqué qu'après une ‘période embarrassée et gênée' longue de plus d'un an, il y a enfin la reprise complète des échanges entre les deux pays à tous les échelons et par divers moyens. Il a poursuivi en disant que la partie française officielle est persuadée que la visite en Chine du Premier Ministre François Fillon prévue pour décembre prochain et la présence du Président Nicolas Sarkozy à la cérémonie d'ouverture de l'Exposition universelle 2010 qui se tiendra à Shanghai, ainsi que la visite en France l'année prochaine du Président chinois Hu Jintao contribueront certainement au développement des relations sino-françaises qui se rétabliront au même niveau que dans le passé. <H5>L'économie continuera à être la priorité et le pivot du développement des relations de coopération sino-françaises.</h5> En considérant l'état des échanges entre les deux pays ces derniers temps, on s'aperçoit que la France désire profiter du réchauffement des relations bilatérales pour réaliser le plus tôt possible un retour total et complet sur les marchés chinois et c'est pourquoi les échanges économiques occuperont inévitablement une place prépondérante et dominante dans les contacts, les rapports et les échanges ultérieurs entre la France et la Chine. La France place beaucoup d'espoir dans la visite en France, dans la dernière décale de novembre, de la délégation chinoise d'achats et d'investissements conduite par le Ministre chinois du Commerce Chen Deming, car il est prévu que durant son séjour en France, celle-ci conclura avec la partie française une série d'accords de coopération économique. La Ministre française de l'Economie Christine Lagarde, qui a effectué récemment une visite en Chine, était à la tête d'une délégation commerciale française composée des patrons et des chefs des principales grandes entreprises françaises. Il est placé en ces derniers de grands espoirs pour qu'ils s'entendent au mieux avec leurs collègues chinois afin de préparer la prochaine visite en Chine du Premier Ministre français François Fillon. Le site Web de la revue française « Express » rapporte que le Palais de l'Elysée a tenu le 30 octobre une grande cérémonie d'accueil à l'égard d'une délégation chinoise de chefs d'entreprises en visite en France, ce afin de procurer une occasion permettant aux hommes d'affaires et aux patrons d'entreprises des deux pays de faire connaissance et d'établir des liens. Dans le développement des relations commerciales avec la Chine, le gouvernement français accorde une attention particulière et une grande importance au rôle irremplaçable joué par les grandes marques de luxe françaises et il déploie tous ses efforts pour que ces grandes marques puissent augmenter leur taux d'occupation sur le marché chinois. Le 29 octobre, la Fédération française de produits et d'articles de luxe, qui représente 70 grandes marques françaises de luxe, a affecté une somme de 250.000 euros pour coopérer avec le site internet chinois www.sina.com en vue de lancer un nouveau site Web à trois dimensions en langue chinoise ayant pour but d' « attirer l'attention et de susciter l'intérêt des jeunes Chinois ». En outre, la partie française prévoit d'accueillir chaleureusement Li Zhaoxing et la délégation qu'il conduire et de les mener visiter les usines de grandes marques françaises de luxe, dont Louis Vuitton et Hennessy, ce afin d'élever l'image et le prestige de ces grandes marques françaises aux yeux des hôtes chinois.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Plan de traitement de la grippe A (H1N1) pour les enfants par la médecine traditionnelle
Airbus ouvrira son premier centre de logistique en Chine
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine
Pourquoi la Chine qui fait constamment l'objet d'enquêtes antidumping continue-t-elle à faire de gros d'achats à l'étranger ?
Les trois grandes erreurs de l'Occident qui exige la 'réévaluation du RMB'
Un pas de plus vers l'égalité
Nicolas Sarkozy brandit "la Douce France" comme étendard de l'identité nationale