100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 04.11.2009 11h04
Les importations sont aussi essentielles que les exportations à l'économie chinoise

Le volume du commerce international chinois en termes d'exportations et des importations a chuté depuis la crise financière mondiale.

Pas mal d'attention a été accordée à la chute des exportations. Mais nous devons également prendre en considération des importations qui sont cruciales à la relance économique.

L'Administration générale des douanes a indiqué que les importations nationales et les exportations ont représenté un total de 1,56 milliards de dollars de janvier à septembre – une baisse de 20,9% par rapport à la même période de l'an dernier.

Les importations ont baissé de 20,4% par rapport à l’année précédente à 711,917 milliards de dollars, tandis que les exportations ont diminué de 21,3% à 846,65 milliards de dollars.

L'excédent commercial s'est élevé à 135,48 milliards de dollars au cours des 9 premiers mois, soit une diminution de 26% par rapport à la même période de l'an dernier.

La croissance des importations a été plus rapide que celle des exportations en 2008. Depuis le mois de novembre, les exportations et les importations ont entamé un recul assez prononcé.

En comparaison, la baisse des importations a été plus rapide que celle des exportations au cours des 8 premiers mois. Les importations font maintenant face à un sérieux défi.

De nombreux facteurs ont contribué à la baisse des importations, telles que la baisse des prix des matières premières (notamment celui du minerai de fer) sur le marché international, une faible demande intérieure et des ajustements dans les stocks. La chute des prix a contribué à une baisse de 62,2% des importations.

En outre, la politique actuelle orientée sur les exportations est incapable de faire augmenter les importations.

Depuis un certain temps, la politique commerciale extérieure de la Chine a été axée sur les exportations, de même que l'attention de l’opinion publique.

Un mécanisme visant à promouvoir et ajuster les exportations a été établi, alors qu’un mécanisme d'ajustement pour les importations traine loin derrière, résultat d’une politique orientée sur les exportations.

Importance stratégique

Les importations sont en étroite corrélation avec les principaux indicateurs économiques. Les importations sont devenues un indicateur majeur de la croissance économique. La baisse des prix à l'importation sont un signal d’une baisse de la demande intérieure.

L'économie chinoise est devenue de plus en plus globalisée et dépendante des importations. Au cours des 30 dernières années, les importations auraient augmenté de 0,22 unités pour chaque unité d'une croissance du PIB.

La Chine est en train de connaître l’industrialisation et le développement économique rapide, ce qui nécessite d'énormes quantités de produits importés pour pouvoir optimiser sa structure industrielle et satisfaire ses besoins en ressources internationales.

Deuxièmement, les investissements en capital fixe et les importations sont de la cause et l’effet l’un de l’autre.

La croissance des investissements en capital fixe est souvent accompagnée par la croissance des importations. Les statistiques montrent qu'un point de pourcentage de croissance des importations aura une incidence de 0,2 points de pourcentage de croissance des investissements en actifs fixes nationaux, si les autres facteurs restent inchangés.

Grâce à l'importation de biens de production, le capital est utilisé pour générer des capacités de production, qui renforceront la compétitivité et des investissements nationaux. En outre, l'introduction de la technologie de pointe et de l'équipement permettra d'améliorer la productivité et le niveau technique de la production.

Troisièmement, les importations vont ajouter de la valeur aux industries. Les importations chinoises peuvent être classées en trois catégories. Cinquante pour cent sont des produits mécaniques et électriques, 30% sont des produits de haute technologie et environ 20% sont des produits de première nécessité.

Les exportations créent directement la richesse d'une nation, tandis que les importations représentent l'intérêt à long terme et alimentent l'industrialisation et l'urbanisation.

Quatrièmement, les volumes d'importation affectent aussi les exportations des fabricants chinois. Les importations et les exportations sont interdépendantes.

La majorité des exportateurs chinois importent des matières premières et des produits semi-finis en premier et ensuite de les produisent pour les marchés étrangers.

Si les constructeurs sont optimistes en ce qui concerne les marchés étrangers, ils placeront les commandes des importations en premier lieu. Par conséquent, une diminution des importations est synonyme des perspectives économiques pessimistes et d’une baisse des exportations dans l’avenir proche.

Les importations en tant que priorité

Les importations sont aussi importantes que les exportations. Pour limiter l'influence de la crise financière, nous devons également mettre le problème des importations en haut de la liste. Nous devrions profiter des conditions commerciales internationales améliorées pour accroître les importations et améliorer les déséquilibres commerciaux.

Alors que les marchés internationaux des matières premières gardent des niveaux faibles, nous devrions encourager les importations de marchandises de première nécessité, tout comme les produits de haute technologie et les pièces.

En attendant, nous pouvons importer plus de produits de consommation pour satisfaire le marché intérieur.

En le faisant, la Chine va non seulement accélérer la reprise économique mais également remédier aux déséquilibres commerciaux et réduire les frictions commerciales.

L'auteur de cet article est un expert du Bureau national des statistiques. Les opinions exprimées dans cet article peuvent diverger du point d vue de la rédaction.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Onze moines tibétains diplômés "docteurs en boudhisme" en Chine
Plan de traitement de la grippe A (H1N1) pour les enfants par la médecine traditionnelle
L'économie joue le rôle d'avant-garde dans la reprise des échanges entre la Chine et la France
Les suicides successifs chez France Télécom donnent un avertissement à la Chine
Pourquoi la Chine qui fait constamment l'objet d'enquêtes antidumping continue-t-elle à faire de gros d'achats à l'étranger ?
Les trois grandes erreurs de l'Occident qui exige la 'réévaluation du RMB'
Un pas de plus vers l'égalité