100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 04.01.2010 15h13
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent

La Chine a été le centre des débats internationaux durant toute l'année 2009. Il est tout à fait juste et approprié d'utiliser le mot « être » (forme passive des verbes transitifs), en vogue sur l'internet chinois, pour décrire la situation de la Chine sur la scène internationale : étant couverte de louanges et étant parée d'auréole, elle a été tout d'un coup projetée sous les projecteurs de l'avant-scène et le monde place beaucoup d'espoir en elle.

La « force chinoise » a fait son apparition soudainement avec l'éclatement de la crise financière internationale. Face à la frappe d'une violente tempête sans précédent et jamais connue, le monde entier s'est uni pour coopérer et pour coordonner d'une façon jamais vue dans l'histoire. Dans la grande et puissante force mondiale, les pays en voie de développement, représentés par la Chine, se sont constitués en une nouvelle force qui monte en scène.

Que ce soit la Conférence internationale sur le réchauffement climatique tenue à Copenhague ou bien que ce soit les deux sommets du G20 qui ont eu lieu dans le courant de l'année 2009 ; que ce soit les dialogues stratégiques et économiques entre la Chine et les Etats-Unis ou que ce soit le premier sommet des quatre pays du BRIC ( Brésil - Russie - Inde – Chine ) ; que ce soit l'envoi aux Etats-Unis et en Europe, malgré les graves difficultés créées par la crise financière et économique internationale, d'importantes délégations chinoises d'achat et d'investissement ou que ce soit l'accomplissement total et la réalisation complète, avant la fin d'année, des engagements pris par la Chine à travers les huit mesures susceptibles d'aide et de soutien au développement africain ……, dans le système international actuel, la Chine a déployé tous ses efforts pour participer activement, pour prendre en charge courageusement, pour renforcer la coopération, pour promouvoir la réforme et pour jouer un rôle constructif. Elle a pu ainsi laisser au monde l'impression particulière d'un grand pays émergent et responsable.

Depuis l'éclatement de la crise financière, tout en menant à bien ses propres affaires, la Chine a participé activement à des opérations internationales en vue de la combattre et elle est devenue une importante force capable d'assurer la stabilité de l'économie mondiale et de lutter contre le protectionnisme économique et commerciale. Selon le quotidien anglais «The Guardian», les efforts déployés par la Chine ont « renforcé l'espoir dans le redressement de l'économie mondiale ».

La raison pour laquelle la Chine a pu lancer résolument et sans retard les mesures en vue stimuler la demande intérieure, c'est parce qu'elle sait parfaitement depuis le début comment faudra-t-il agir, car dès le commencement, elle connaît de façon parfaite sa position internationale.

La raison pour laquelle la Chine a pu formuler une série d'idées en vue de réformer l'ordre économique international, c'est parce qu'elle connaît et comprend parfaitement les responsabilités qu'elle doit assumer.

La Chine n'oublie jamais son état de pays en voie de développement, c'est pourquoi elle se soucie toujours du sentiment des pays en développement et, comme toujours elle l'a fait, elle continuera à faire de son mieux pour apporter de l'aide à ces pays afin qu'ils puissent se développer plus rapidement et de meilleure façon et se charger ensemble de l'importante tâche du développement pacifique mondial. La Chine ne se considérerait jamais comme membre du « Club des riches » et en aucun cas, elle ne s'alliera aux Etats-Unis pour former le soi-disant G2.

La Chine est tout à fait consciente de sa capacité et de son poids dans le monde. « Global Times » a mené récemment une enquête qui démontre que seulement 15% des gens questionnés pensent que la Chine fait partie de l' ‘équipe dirigeante mondiale'. « Au moment où le monde croit que la Chine doit assumer encore plus de responsabilités internationales, elle a beaucoup de problèmes à régler à l'intérieur du pays, et en premier lieu le problème de la pauvreté et de la misère. », a indiqué franchement un spécialiste chinois qui indique clairement, à travers l'espoir émis par le monde entier, la situation réelle en Chine. La Chine se développe effectivement, mais pas aussi rapidement et aussi meilleur qu'on le croit. Pourvu qu'on est objectif, on ne pourra jamais croire qu'un quelconque pays pourra se développer et devenir aussi fort et aussi puissant dans un laps de temps aussi court.

En 2009, dans sa marché pour se rapprocher du monde, la Chine a éprouvé de plus en plus des affrontements et des heurts, alors que la différence frappante entre l'espérance du monde et la capacité réelle de la Chine est l'une des principales raisons qui engendrent ce genre d'affrontements et de heurts.

Compte tenu de l'inexistence dans notre monde d'une clé théorique et expérimentale capable d'ouvrir la porte de l'énigme fabuleuse du développement de la Chine et de l'inaptitude des pays occidentaux à s'adapter à l'émergence soudaine et rapide d'un pays oriental, certains de ces pays éprouvent de l'inquiétude et se font du souci quant à l'avenir de la Chine. Ou bien ils formulent des exigences excessives ou bien ils usent tout moyen possible pour que le développement de la Chine s'engage dans la voie qu'ils lui ont tracée. La scène de violentes frictions apparues au sommet sur les changements climatiques de Copenhague montre qu'il faut un rodage difficile et pénible pour que l'Occident puisse comprendre l'idée de la Chine sur son développement pacifique et puisse la considérer comme un coopérateur et un partenaire dans l'ordre international existant.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Il est peut être excessif de dire que le monde attend de la Chine un r?le plus actif dans ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Une nouvelle vague de froid arrive sur la Chine avec encore plus de chutes de neige dans les jours à venir
Chine : Le revenu touristique serait en hausse de 9% en 2009
La France commence à envisager sérieusement la réalité chinoise
Le monde 2009 aux yeux des Chinois
La Chine de 2009 : être « incomprise » en tant que pays émergent
La Chine et l'Europe : plus partenaires qu’adversaires
Montée rapide d'une conscience civique au sein de la societe chinoise