100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 14.01.2010 13h41
Moins de taxes et une croissance plus forte

La forte croissance des recettes fiscales a été longtemps considérée comme une preuve solide de la résilience de l'économie chinoise, comme le montre clairement l'augmentation à deux chiffres des recettes fiscales de l'année dernière.

Mais si la Chine va stimuler une croissance au moyen de la consommation en améliorant la répartition des revenus, les décideurs politiques devraient examiner à nouveau la hausse actuelle des recettes fiscales.

En effet, plus de taxes permettent au gouvernement de mieux financer les investissements publics et développer les services publics. Mais une charge fiscale plus lourde peut aussi compromettre les efforts du pays pour changer son modèle de croissance en s'appuyant davantage sur la consommation intérieure plutôt que sur des investissements et des exportations pour la croissance.

Le ministre des Finances Xie Xuren a annoncé dimanche 10 janvier que les recettes fiscales de la Chine en 2009 ont été estimées à 6,85 milliards de yuans (1 billion de dollars), en hausse de 11,7% sur l'année.

Pendant une grande partie de l'année 2009, les autorités fiscales et les autorités financières ont à maintes reprises exprimé leurs inquiétudes quant à la façon d'atteindre l'objectif de croissance de 8% des recettes fiscales, considéré nécessaire pour des raisons budgétaires.

Alors que la plus importante récession mondiale depuis 70 ans a ralenti la croissance économique de la Chine au niveau de 6,1% au premier trimestre de 2009, le taux de croissance le plus bas depuis une décennie, les recettes fiscales du pays ont diminué jusqu'à 8,3% pendant la même période l'an dernier.

Pourtant, la reprise étonnante de l'économie chinoise suscitée par le plan de relance massif du gouvernement et le soutien sans précédent du système de crédit a depuis pris en charge le volte-face en matière de la croissance des revenus.

Désormais, avec la croissance des revenus plus élevée que prévu, le gouvernement chinois est bien positionné pour non seulement remplir sa promesse de deux ans, le plan de relance de 4 trillions de yuans, mais aussi augmenter les dépenses publiques pour une meilleure protection sociale, sans provoquer un grand déficit budgétaire.

En contraste flagrant avec les difficultés de certains pays développés à contenir la flambée de leurs déficits budgétaires, la prudence budgétaire du gouvernement chinois semble louable.

Néanmoins, en attendant, les politiciens chinois devraient également se rendre compte que plus le gouvernement va libéraliser l'économie, moins d'argent restera dans les poches des entreprises et les consommateurs chinois.

Bien que l'impôt sur le revenu contribue à seulement une petite partie des recettes fiscales, les autorités devraient trouver un moyen de réduire la charge fiscale pour les particuliers. Si la consommation intérieure devra devenir un plus important moteur de la croissance économique, le revenu total de tout le monde devrait augmenter proportionnellement avec le PNB national.

Malheureusement, vu que le niveau du revenu moyen des consommateurs n'est pas susceptible de connaître une augmentation à deux chiffres, leur pouvoir d'achat total en proportion du PIB continuera à diminuer.

Les dirigeants chinois devraient mettre un terme à cette tendance en trouvant un meilleur équilibre entre les recettes fiscales et la croissance des revenus.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Pose de la première pierre de la base de recherches sur les moteurs d'avion gros porteurs chinois
Publication de six livres d'un ancien ambassadeur de Chine en France
La Taxe carbone critiquée en tant qu' « impérialisme écologique »
La Chine apporte encore plus d'opportunités au monde
Il est important pour les commerçants chinois en France d'observer la loi et de ne pas commettre d'infractions aux règlements
La France commence à envisager sérieusement la réalité chinoise
Le monde 2009 aux yeux des Chinois