100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 22.01.2010 13h08
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse

Les secouristes venus de divers pays du monde travaillent sans relâche, car non seulement ils aident la population haïtienne à lutter de rapidité contre la mort, mais également à entamer une course contre la montre avec leurs collègues étrangers.

La plus rapide : la Chine

L'équipe chinoise de secours a été la première à arriver sur place.

Dès après avoir eu connaissance du terrible séisme de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter qui a frappé Haïti le 13 janvier vers 16h 53 (heure locale), la Chine a réagi immédiatement en organisant très rapidement une équipe de secouristes qui a quitté la nuit du jour même la capitale chinoise à bord d'un avion spécial chargé d'équipements et de matériels de secours réunis à la hâte, lequel a atterri à l'aéroport de Port-au-Prince le 14 vers un peu plus de deux heures du matin. C'est ainsi que les secouristes chinois sont parmi les premiers à arriver à Haïti après dix neuf heures de vol long distance sans interruption.

L'avion chinois a été parmi les premiers à se poser sur la piste de l'aéroport haïtien après que le puissant tremblement de terre eut frappé le pays et l'équipe chinoise de secours a été la première à atteindre les décombres et à commencer les fouilles ordonnées. Des médias étrangers, dont ceux du Canada et de la France, ont fait des reportages sur cela tout en indiquant que les secouristes chinois, qui disposent d'expériences acquises dans les opérations de sauvetage menées après le séisme de Wenchuan en mai 2008, sont bien entraînés pour ce genre d'opérations de secours.

Qin Xiaogang, chef du deuxième groupe de l'équipe chinoise de secours international, a déclaré qu'en tant qu' « équipe nationale » de Chine, l'équipe de secours chinoise a ramené avec elle à bord de l'avion vingt huit grandes caisses métalliques contenant des équipements lourds et toutes sortes de matériels et d'outillages nécessaires aux opérations de sauvetage. On peut dire que les secouristes chinois ont fait des préparatifs et sont bien équipés. D'autre part, a-t-il dit, à un certain moment, son équipe a été la seule à poursuivre les fouilles sous les décombres pendant la nuit. Après le séisme, des policiers et autres membres de la force chinoise chargée du maintien de la paix en Haïti, une fois sortis des décombres, se sont tout de suite lancés dans les opérations de secours.

Idée d'un spécialiste : Xu Shicheng, spécialiste des problèmes latino-américains de l'Académie des Sciences sociales de Chine, a indiqué que la position et l'influence de la Chine sur la scène internationale s'élèvent et s'agrandissent de jour en jour et que le « facteur chinois » est devenu l'un des plus importants éléments qui agissent et pèsent lourdement sur la situation internationale. A cet effet, il est tout à fait naturel que la Chine fait tout son possible pour assumer ses obligations internationales et pour s'acquitter de ses responsabilités internationales. En agissant ainsi, elle fait non seulement preuve d'un grand pays responsable et en même temps elle apporte une plus grande contribution à la paix mondiale et pour cela, personne dans le monde ne peut l'empêcher.

Les plus forts : les Etats-Unis

L'envoi de forces armées suscite doutes et inquiétudes, car on se demande qu'en agissant ainsi c'est pour porter secours au pays sinistré ou bien c'est pour l'occuper ?

La communauté internationale poursuit sans relâche ses efforts pour aider Haïti sinistré et l'Armée américaine, qui affecte à l'excès la grandiloquence, est devenue le ‘meneur' des opérations de secours. Mais ses « coups d'éclat », dont le contrôle militaire de l'aéroport de Port-au-Prince et l'envoi de nombreuses forces armées en Haïti, ont suscité ont suscité de toute part doutes, contestations et une avalanche de critiques.

Le quotidien espagnol « Revolt » a condamné les Etats-Unis pour leur comportement en Haïti en faisant remarquer qu'au moment où les autres pays déploient tous leurs efforts pour aider les sinistrés haïtiens en leur envoyant denrées alimentaires, médicaments, appareils de chirurgie, médecins ainsi que spécialistes en matière de secours et de sauvetage, les Etats-Unis de leur côté y dépêchent une dizaine de milliers de soldats entièrement armés. Quant aux médias américains, ils critiquent également le rôle peu admirable joué par leur pays. L'hebdomadaire « Time » a publié un article dans le quel il est dit : « Quel que soit le réel but des Etats-Unis, la réalité c'est que Haïti est devenu son cinquante et unième Etat, même si on affirme que ce n'en est pas un, il est devenu tout de même son arrière-cour. »

Idée d'un spécialiste : Xu Shicheng indique que géographiquement parlant, les Etats-Unis sont tout proches de Haïti. De 1915 à 1934, ce dernier a été durant près de vingt ans sous contrôle militaire des Etats-Unis qui l'ont aidé à réprimer des révoltes et des troubles incessants. C'est en raison de ce passé sensible que les moindres actes des Américains dans les régions sinistrés de ce pays suscitent des interrogations.

Il a poursuivi en disant qu'à l'heure actuelle, la quantité des troupes américaines envoyées en Haïti par rapport à la population haïtienne dépasse déjà celle de ses troupes stationnées en Afghanistan, ce qui montre de façon évidente la vraie idée des Etats-Unis en portant secours à un pays étranger.

La plus nombreuse : la France

La France a dépêché à Haïti un grand nombre de secouristes qui constituent la plus importante équipe de secours dans ce pays.

Les médias français rapportent que la France a envoyé jusqu'ici en Haïti près de 650 secouristes et que l'équipe française de secours est actuellement la plus importante en nombre parmi toutes les équipes étrangères envoyés dans ce pays qui a été cédé à la France à la fin du dix septième siècle et qui était devenu l'une de ses colonies pour à peu près un siècle.

Idée d'un spécialiste : Xu Shicheng déclare qu'en tant qu'ancien pays qui a colonisé autrefois Haïti, il est compréhensible que la France figure cette fois-ci à la tête des pays qui volent au secours de ce pays sinistré en y envoyant une équipe de secours forte de plus de six cent éléments. Ce qui montre que la France tient beaucoup à cœur le rôle prépondérant qu'elle a à jouer pour secourir son ancienne colonie.

Séisme en Haïti

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
et Cuba? Plus de 400 Cubains, médecins et personnels soignants, étaient déjà sur place au ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La corruption dans le football dans le collimateur des autorités chinoises
Open d'Australie: Zheng Jie qualifiée pour les demi-finales
Beijing, une ville globale
A qui la marque « Cabernet » ?
Les récentes remarques venant des Etats-Unis nuisent aux relations sino-américaines
« La liberté sur internet » et la diplomatie « Smart power »
Secours à Haïti sinistré : la Chine la plus rapide, les Etats-Unis les plus fortes et la France la plus nombreuse