100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 03.03.2010 09h42
Le « soulence » va-t-il enfin disparaitre des sessions annuelles ?

Si jamais vous pouvez trouver un mot en mesure de décrire ce que la plupart des membres du Comité National de la Conférence Politique Consultative du Peuple chinois (CCPPC) font lors des sessions, il va vous falloir en trouver un qui combine une des pensées les plus créatives qui soient et une caractéristique très chinoise...

Vous ne voyez pas ? Vraiment ? C'est le « soulence ». Ca vous dit quelque chose, non ? En fait, ce malicieux jeu de mots est un néologisme créé de toutes pieces par quelques internautes chinois bien inspires, en combinant les mots « sourire » et « silence », et qui sert à décrire une expression faciale ou une sorte de réponse aux initiatives des autres.

Ce genre de réponse bien particulière est justement celle que donnent la plupart de nos représentants au Comité National de la CCPPC dans l'exercice de leur mandat lors des sessions annuelles.

Le site cnr.cn a rapporté les propos de quelques observateurs ayant déclaré que deux tiers des membres du Comité ne font jamais la moindre proposition, que plus de 10% ne prennent jamais la parole et que 30% ne participent même jamais à la moindre discussion organisée.

« Lors des périodes d'élections générales, le total des bulletins de vote récupérés est de deux à trois fois inférieur à celui du nombre de bulletins de vote effectivement émis », a fait remarquer Zhao Yongqiu, membre du Comité National de la CCPPC, dont les paroles ont été rapportées par le site internet. « Ce qui fait dire à certaines personnes que les bulletins manquants ont peut-être bien été conservés comme objets de collection », dit-il.

Certains membres semblent même aller jusqu'à penser que leur fonction n'est rien d'autre qu'un titre honorifique. Certains n'ouvrent jamais la bouche lors des réunions et ne savent pas quoi faire ou comment faire une proposition, écrit le site.

Pour autant, d'après le site, le phénomène du « soulence » est en recul depuis quelques années. Nombre de membres du Comité, dont par exemple la femme la plus riche de Chine Zhang Yin ou le très médiatique Li Jinhua ont attiré l'attention du public en faisant des propositions intéressantes.

Lors des sessions plénières de cette année du Comité National de la CCPPC et de l'Assemblée Populaire Nationale qui vont débuter incessemment, souhaitons que leurs membres fassent un peu plus que de rester assis en silence. Qu'ils fassent ce que l'on attend d'eux, tout simplement.

Sessions de l’APN et de la CCPPC 2010

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Président de Toyota présente ses excuses aux consommateurs chinois
La partie continentale de Chine va ouvrir davantage son marché aux produits agricoles de Taiwan
Le projet de reprise de Hummer était voué à l'échec selon les analystes
Les rappels de véhicules Toyota nous poussent à l'introspection
Il faut faire preuve de sincérité et de bonne foi pour pouvoir réaliser la coopération internationale en matière de la sécurité de l'Internet
Pourquoi les grèves se succèdent dans le milieu du transport aérien international ?
La France dans l'embarras quant à la baisse de son influence en Afrique