100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 29.03.2010 15h39
La visite du Président Sarkozy aux Etats-Unis est considérée comme une bonne occasion de rétablir son image

Le Président français Nicolas Sarkozy, accompagnée de sa femme Carla Bruni, commence une visite d'Etat de deux jours aux Etats-Unis, à partir du 29 mars. Le public français estime que la visite de M.Sarkozy a pour but de montrer les bonnes relations de confiance et respect mutuels entre les deux pays pour réfuter la rumeur sur le désaccord entre les Présidents Sarkozy et Obama et qu'elle constitue une très bonne occasion de rétablir son image, car sa cote de popularité n'a cessé de baisser dans le pays.

C'est la première visite de M.Sarkozy aux Etats-Unis, depuis que Barack Obama est entré en fonctions à la Maison blanche, et également sa deuxième visite dans ce pays, en tant que Président français. Sa première visite ayant eu lieu en novembre 2007, alors que George W.Bush était le Président des Etats-Unis.

Selon l'ordre du jour publié par la Présidence française, M.Sarkozy donnera le 29 une conférence à l'Université de Colombie à New York, sur l'importance des relations franco-américaines dans la conjoncture de la mondialisation, et aura une rencontre avec Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies, le jour même.

Le 30 mars, M.Sarkozy se rendra à Washington où il rencontrera son homologue américain Barack Obama et des membres du Congrès américain. Selon les médias français, les sujets de discussion du Président Sarkozy avec la partie américaine sont très variés : « les sanctions contre l'Iran, la situation en Afghanistan, le processus de paix au Moyen-Orient, des mesures à adopter face au changement climatique, la réforme des Nations Unies et la reconstruction de Haïti après le séisme ».

Du fait que l'Union européenne avait critiqué les Etats-Unis d'avoir pratiqué du protectionnisme commercial, M. Sarkozy rappellera à son homologue américain la nécessité de la compétition loyale dans le commerce. En ce qui concerne le problème de l'Afghanistan, M.Obama va laisser entendre que les Etats-Unis seront contents, si la France envoie un plus grand nombre de soldats dans ce pays d'Asie.

Les médias français sont très curieux de la manière dont Barack Obama recevra Nicolas Sarkozy. Le 30 au soir, le couple présidentiel américain donnera un “dîner privé” en l'honneur du couple Sarkozy. “Le dîner privé est une réception de niveau très élevé et seuls des amis peuvent être invités à domicile”, a dit un diplomate ayant requis l'anonymat. Des fonctionnaires de la Présidence française ont indiqué que “cela montre que le Président américain attache une très grande importance aux relations entre les deux pays.

Le 6 juin 2009, le Président Obama, accompagné de membres de sa famille, a effectué une visite en France où il avait participé aux célébrations du 65ème débarquement des troupes alliées en Normandie lors de la Seconde Guerre mondiale. Le soir du même jour, a-t-on appris, il a refusé d'avoir été hôte à dîner du couple Sarkozy, suscitant un débat au sein de l'opinion française. Ce n'est qu'après le retour hâtif de Barack Obama à Washington le lendemain que le couple Sarkozy, Michelle Obama et ses deux filles se mettaient à une même table pour déjeuner. Ce jour-là, c'était justement l'anniversaire de Sasha, fille de Barack Obama. Nicolas Sarkozy a pris la tête pour chanter la chanson d'anniversaire pour Sasha.

Le public français estime que la visite du Président Sarkozy, une semaine après l'échec du Parti au pouvoir aux élections régionales, est une excellente occasion de rétablir l'image du Président français afin d'élever sa cote de popularité qui n'a cessé de baisser à cause de la situation politique difficile dans le pays.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Bonjour cher quotidien du peuple, tout d"abord une partie du public fran?ais n"e...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Sauvetage inespéré et miraculeux dans une houillère en Chine
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »