100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 02.04.2010 16h11
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise

« Si nous n'adoptons pas rapidement des actions efficaces, la situation globale connaîtra des changements radicaux d'ici 10 à 20 ans, l'Asie et l'Amérique du Nord domineront l'économie mondiale, mais l'Europe ne pourra plus être comparée avec elles», s'est exclamé Dominique Strauss-Kahn, directeur général du Fonds monétaire international (FMI). En effet, l'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise, a rapporté le journal chinois « Finances internationales».

Alors que certains pays ont lancé des plans de retrait de la bourse qui ont suscité un vif débat dans le monde, la banque d'Irlande est découragée. Les risques des créances douteuses de la Banque d'Irlande sont si grands que le gouvernement irlandais a dû lancer un important plan de secours.

De son côté, la Grèce est satisfaite de ses nouveaux financements de 5 milliards d'euros obtenus sur les marchés ouverts, la note d'évaluation de la Banque nationale de Grèce, de la Banque centrale européenne et de trois autres banques grecques a été rajustée à la baisse.

  Bien que maintenant, seule la Grèce fasse face à la crise de la dette, les dettes importantes sont quasiment devenues une « épine dans le pied» pour tous les pays européens. «En Europe, beaucoup de menaces latentes ne sont pas encore apparues au grand jour. En plus de la Grèce, de l'Irlande, du Portugal et de l'Espagne, les problèmes sont également nombreux en Allemagne, en France et dans d'autres grands pays de l'Union européenne. Si on dit que les Etats-Unis et les pays d'Asie ont déjà vu les premières lueurs de l'aube, l'Europe tatonne encore dans les ténèbres de la longue nuit et pourrait se heurter encore à des récifs", a dit Sun Maohui, directeur du Centre d'étude des Finances de l'uiversité normale de Shanghai.

En outre, la Grèce espère pouvoir collecter de 5 milliards à 10 milliards de dollars au moyen de l'émission des titres obligataires en avril et au début mai dans le monde, a fait savoir un haut fonctionnaire gouvernemental grec, selon des medias étrangers.

"Bien que le gouvernement grec ait réussi plusieurs fois dans ses financements, la crise de la dette grecque n'a pas été réglée. Bien sûr, le gouvernement grec ne peut pas supporter les coûts de plus en plus élevés des financements. "Si un plus grand nombre de chiffres défavorables surgissent, la Grèce demandera probablement des prêts à l'UE et au FMI".

"En fait, la complexité des rapports politiques de l'Europe en est également une raison principale. De nombreuses bonnes opportunités ont été manquées au cours des disputes", a dit M.Sun. "A en juger la situation actuelle, l'Europe aura besoin de plus grands efforts et de plus de temps pour sortir de la crise".


Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Il est certain que l'Europe fait face a des difficultés, également ne pas oublier que UE e...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prochaine discussion à New York entre six puissances mondiales sur le problème nucléaire iranien
Kirghizstan: l'opposition affirme avoir pris le pouvoir et formé un nouveau gouvernement
Pourquoi les Chinois sont-ils tellement anxieux?
L'Occident a besoin de mieux connaître l'Asie
Les trois grandes sources de risque pour la Chine
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?