100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 07.04.2010 15h37
Trois questions au sujet de l'immobilier en Chine : la réforme immobilière doit-elle être réajustée massivement ?

Première question :

L'appel à la « deuxième réforme immobilière » s'élève de plus en plus fort, alors qu'est-ce que cela signifie ?

Rédacteur : Avec la publication en 1998 par le Conseil des Affaires d'Etat du « Circulaire sur l'approfondissement de la réforme du système d'habitat en zone urbaine et sur l'accélération de la construction de logements » qui constitue le signe marquant en Chine de la réforme immobilière, notre pays a commencé à entreprendre la réforme du système d'habitat dans les zones urbaines en appliquant comme principaux objectifs et comme principales mesures la commercialisation et la socialisation de logements, en suspendant la distribution matérielle de l'habitat et en réalisant la monétisation de la répartition d'habitation. A l'heure qu'il est, pourquoi l'appel à l'approfondissement de la réforme immobilière se fait-il entendre et même l'appel à la « deuxième réforme immobilière » ?

Wang Wei : L'apparition de ce genre d'appel montre qu'il est survenu certaines contradictions flagrantes et certains problèmes sensibles dans le processus de développement rapide du marché immobilier dans notre pays :

Sur le plan du marché immobilier, il est apparu en premier lieu la hausse excessive des prix de terrains et des prix de logements dans une partie de nos villes et tout particulièrement à Beijing, à Shanghai et dans les autres grandes métropoles du pays. Ensuite, c'est la contradiction flagrante en matière de la structure de l'offre et de la demande de logements, du fait de la grave et de la sérieuse insuffisance de l'offre de logements normaux commercialisés de taille moyenne ou petite et à prix modérés et modiques qui conviennent aux familles humbles et modestes. Puis, il y a les marchés de la revente et de la location de logements qui se développe lentement. Enfin, ce sont le désordre et la confusion au sein du marché immobilier.

Pour ce qui est de la garantie d'habitation, la garantie d'habitat couvre seulement une très faible partie de la population.

Parallèlement, il existe beaucoup de difficultés quant au contrôle macroéconomique du marché immobilier, alors que la politique de réglage et de contrôle de l'habitat n'a pas pu atteindre l'objectif prévu de « promouvoir le développement stable et sain du marché ».

La bulle immobilière est-elle prête à éclater en Chine ?



[1] [2] [3]

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Ils ont survécu 8 jours grâce à des écorces d'arbre et de l'eau froide
La Chine appelle à une coopération antiterroriste suite aux attentats en Russie
Le report par les Etats-Unis du rapport sur les taux de change : un chantage ou bien une concession ?
L'Europe fait face à de multiples difficultés pour sortir de la crise
Google a–t-il vraiment quitté la Chine ?
Visite aux Etats-Unis de Nicolas Sarkozy : une occasion pour démontrer des relations de « proches alliés »
Les entreprises chinoises ont un long chemin à parcourir avant de pouvoir être internationalisées