100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 12.05.2010 16h30
La Chine promouvra dans tous les domaines le « travail décent »

La Chine est prête à promouvoir dans tous les domaines le « travail décent » en élargissant la couverture du contrat de travail, en augmentant le salaire des travailleurs de première ligne et en améliorant les conditions de travail, c'est ce qu'a déclaré le Vice Ministre des Ressources humaines et de la Protection sociale Yang Zhiming au Forum national sur les Relations du Travail qui vient de s'ouvrir aujourd'hui (12 mai 2010) à Hangzhou, chef-lieu de la Province du Zhejiang.

Abordant le problème du système de contrat de travail, Yang Zhiming a indiqué que pour le moment, le plus important c'est d'apporter une solution au problème de l'envoi non réglementaire de main-d'œuvre par certaines grandes et moyennes entreprises, ainsi qu'à celui des petites entreprises qui n'établissent pas des contrats de travail avec les gens qu'elles recrutent.

En ce qui concerne la distribution de salaire par les entreprises, il a insisté sur le fait que le plus grand problème pour l'heure actuelle, c'est l'aggravation constante de la disparité dans la répartition ; le niveau salarial des employés et des travailleurs d'une partie des secteurs monopolistes et le revenu des hauts managers des entreprises publiques ont été fixés quelque peu trop élevés et augmentent plutôt rapidement, tandis que c'est le contraire pour les employés et les travailleurs des secteurs à haute intensité de travail et des entreprises privées et surtout pour le personnel qui travaille en première ligne.

Yang Zhiming a déclaré que pour ce qui est du problème « trop élevé » dans la distribution du salaire, il est nécessaire pour l'heure actuelle de régulariser et de contrôler strictement le revenu des gestionnaires, et tout particulièrement des hauts responsables, des entreprises publiques et des institutions financières, ainsi que de parfaire et de perfectionner le système de contrôle caractérisé par la régulation politique du gouvernement, la supervision renforcée des bailleurs de fonds et la détermination légale des entreprises. Cette année, le Ministère des Ressources humaines et de la Protection sociale a adopté des mesures sévères et rigoureuses en vue de régulariser le revenu des gestionnaires et des managers, et surtout des hauts responsables, des entreprises publiques et des institutions financières. Parallèlement, il a été décidé de réformer le moyen de contrôle du montant global salarial dans les entreprises publiques et de déployer tous les efforts pour pouvoir présenter dans le courant de cette année des propositions et des suggestions de réforme au Conseil des Affaires d'Etat.

Quant à problème « trop bas » dans la répartition de salaire, il a révélé que son ministère donnera des directives aux autorités locales concernées pour les aider à réajuster de façon opportune et raisonnable le critère du salaire minimum en tenant compte de l'indice des prix de consommation de la population urbaine, de la croissance du salaire moyen social, du niveau de développement économique et de l'état de la création d'emplois, ce afin que la proportion de croissance du salaire minimum ne soit pas au-dessous du salaire moyen social local.

L'amélioration des conditions de travail est en fait la base de la réalisation du travail décent. Yang Zhiming a indiqué qu'à l'heure actuelle en Chine, certaines entreprises ne font pas des efforts pour appliquer rigoureusement les normes de travail prescrites par l'Etat et il existe pas mal de problèmes quant à cela : nombreux sont les travailleurs qui font des heures supplémentaires, le critère du salaire des heures supplémentaires n'est pas matérialisé, les droits de repos et de congé payé ne sont pas garantis, … etc. A cet effet, l'Etat va prendre des dispositions nécessaires pour inciter et encourager les entreprises à se créer une bonne réputation en se forgeant l'idée de la gestion et de l'exploitation d'après la loi, en augmentant l'input en travail et en améliorant les conditions du travail.

On apprend que cette année, dix provinces du pays ont commencé à réajuster et à appliquer un nouveau critère du salaire minimum et que le critère du salaire minimum mensuel maximal connaîtra une croissance moyenne de 17%. Fin 2009, il y a eu près de trois cent mille accords collectifs salariaux, qui couvrent plus de 25,559 millions d'employés et de travailleurs, ont été examinés, approuvés et inscrits dans tout le pays.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Communication téléphonique entre le premier ministre chinois Wen Jiabao et son homologue espagnol José Lius Rodriguez Zapatero
Des averses continueront à s'abattre sur le sud de la Chine pendant les deux prochains jours
Disparité aggravante et criante entre riches et pauvres en Chine
L'Occident ne semble pas encore prêt à inclure la Chine dans la direction des affaires du monde
Appel au secours de la Grèce : au moins trois milliards de dollars US proviennent de la Chine
Les expériences françaises sont une valeur de référence pour la protection de la langue maternelle
Les appels à purifier la langue chinoise induisent dans l'erreur