100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 28.05.2010 13h02
Expo 2010 Shanghai : il faut prêter une oreille attentive aux explications pour pouvoir comprendre et saisir toutes les merveilles exposées

Le nombre des visiteurs dépasse trois cent mille durant six jours consécutifs. Une augmentation de cent personnes tous les trois jours. Le phénomène du grave déséquilibre du nombre des visiteurs venus à l'Expo est en train de connaître une amélioration notable. Mais une autre inquiétude est en train de se faire sentir. La queue devient de plus en plus longue devant un grand nombre de pavillons « chauds » qui intéressent le plus les visiteurs et une file d'attente interminable commencent à faire son apparition devant certains pavillons qui avait été délaissés. Des visiteurs commencent à grogner, à maugréer et à se plaindre : attendre dans la file plus d'une heure alors que le temps prescrit pour la visite à l'intérieur des pavillons est seulement d'une vingtaine à une trentaine de minutes. Alors, cela vaut-il qu'on se déplace ?

Comment faut-il faire pour que la visite soit une réussite et pour qu'on puisse y gagner quelque chose. Cela dépend de chacun, car chacun dispose de son temps comme il le veut, chacun a son goût et son intérêt particuliers et chacun souhaite et désire des choses différentes. Visiter le plus possible de pavillons en une seule journée, vivre et ressentir les conditions et mœurs locales et folkloriques de pays différents …… tout cela est concevable et compréhensible. Cependant, pour pouvoir réellement puiser la sagesse et l'intelligence contenues ainsi que comprendre et saisir toutes les merveilles exposées dans les nombreux pavillons de l'Expo, il ne suffit pas, et de loin, à faire un tour en se promenant dans certains pavillons, il faut nécessairement prêter une vive attention aux explications données et écouter patiemment ce que disent les présentateurs.

Pour que les visiteurs puissent écouter attentivement et patiemment, les pavillons doivent adopter des méthodes d'explications plus intéressantes, plus passionnantes et plus captivantes. Bien que de nombreux pavillons disposent de formes d'exposition et de narration qui semblent très modernes, mais si elles ne sont pas accompagnées d'une organisation efficace, le résultat sera alors de loin satisfaisant et l'objectif ne sera pas atteint.

On peut citer le Pavillon de la ville de Taibei (Taïwan) qui constitue un bon exemple. Après avoir fait plus d'une heure de queue dans une file d'attente interminable, le visiteur entre enfin dans le pavillon et la première forme d'accueil c'est qu'on lui prie de s'asseoir et de voir un documentaire qui présente la ville de Taibei sous tous ses aspects. C'est ainsi que tout en se reposant de sa fatigue due à la longue attente, le visiteur fait la connaissance de cette capitale de Taïwan. Le film dure seulement quelques minutes, puis le visiteur est prié d'entrer dans la salle suivante dans laquelle il continue à écouter assis les explications données. Le visiteur reste seulement une vingtaine de minutes à l'intérieur du pavillon, mais il obtient une grande quantité d'informations, de renseignements et de données grâce aux divers et aux différents moyens utilisés à cet effet. Pour que le visiteur puisse avoir une idée claire, précise et concrète sur la meilleure pratique de la ville de Taibei -- une ville organisée sans fil et dont l'évacuation des ordures ménagères est complètement cachée et dissimulée – les explications sur place sont données personnellement par des fonctionnaires envoyés par les autorités municipales concernées de Taibei, ce qui renforce considérablement la complémentarité et la crédibilité des explications données

L'afflux de visiteurs est tellement important qu'il est très difficile de donner des explications à chacun. Mais comme ceux-ci ont fait de longues attentes pour entrer dans les pavillons, il est tout à fait naturel qu'ils ont le droit d'obtenir le plus possible de renseignements et d'informations dans le temps limité qu'il leur est permis de rester dans les pavillons. Le problème important c'est une bonne et efficace organisation et cela mérité une réflexion profonde afin de pouvoir apporter une amélioration à la situation.

Ce qui nous soulage et nous réconforte, c'est que nombreux sont les pavillons de différents pays qui commencent à apporter des améliorations. Non seulement la façon de faire la queue a été améliorée, le nombre des explications a également augmenté. Quant aux visiteurs, un nombre croissant parmi eux n'aspirent plus seulement aux nombres d'entrées dans les pavillons, ce qu'ils considèrent plus important c'est la quantité d'informations et de renseignements obtenus. Plusieurs arrondissements, districts et communes de la municipalité de Shanghai commencent à considérer l'Expo comme une salle de classe dans laquelle on peut apprendre et assimiler beaucoup de connaissances. C'est pourquoi ils organisent leurs cadres à aller « faire la classe » dans la « Zone de meilleure pratique urbaine » de l'Expo afin de pouvoir apprendre des choses nécessaires qui leur permettront d'améliorer leur travail en s'inspirant des expériences d'autrui.

- Exposition universelle de Shanghai

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les dirigeants des partis politiques européens visitent une région rurale de Beijing
Protection de l'environnement : onze sociétés chinoises cotées en bourse manquent à leur parole
Avantages et inconvénients de la reconnaissance américaine du « statut d'économie de marché » de la Chine
Chute brutale de l'euro : la Chine continuera-t-elle à racheter les dettes publiques européennes ?
Expo 2010 Shanghai : on ne doit pas rater l'occasion de visiter le Pavillon collectif de l'Afrique
Désillusion du cinéma chinois à Cannes
La classe moyenne a besoin de reformes pour son développement