100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 11.08.2010 15h49
Les sinistres et les intempéries lancent de sévères avertissements au genre humain

Les glissements de terrain et les coulées de boue qui ont frappés durement le District de Zhouqu, dans la Province du Gansu, au Nord Ouest de la Chine, et qui ont fait de nombreuses victimes, dont sept cent deux morts (jusqu'ici) et beaucoup de disparus, ont suscité une large et profonde inquiétude parmi la communauté internationale qui se préoccupe également d'autres sinistres et des intempéries qui sévissent en même temps à travers le monde entier. De terribles inondations se sont produites en Chine, au Pakistan, en Inde et dans plusieurs pays de l'Europe, tandis que la sécheresse a gravement touché la Russie et un grand nombre de pays africains. Pour ce qui est des pays de l'Hémisphère nord, dont la Chine et les Etats-Unis, ils souffrent énormément de la canicule due à une chaleur torride et accablante rarement vue dans l'histoire, alors que plusieurs pays de l'Hémisphère sud sont accablés par un froid rigoureux et glacial exceptionnel comme on n'en a pas enregistré depuis de très longues années.

En Chine, depuis l'arrivée de la saison des crues, les inondations ont fait de nombreuses victimes et ont causé de grands dégâts dans plusieurs régions et les malheurs qu'elles ont causés sont les plus grands et les plus terribles survenus au cours des deux décennies écoulées et ne le cédant qu'à l'année 1991 et à l'année 1998. Selon les chiffres statistiques établis officiellement, les catastrophes et les désastres ont fait plus de deux cent millions de sinistrés (fois) dans tout le pays, tandis qu'il y a eu 1.454 morts et 669 disparus et que les pertes économiques dues directement aux sinistres s'élèvent à 275,1 milliards de yuans RMB (monnaie chinoise).

Au Pakistan, depuis la dernière décade du mois de juillet, les pluies torrentielles et les inondations ont provoqué toutes sortes de désastres qui ont tué plus de 1.200 personnes et selon les estimations de l'ONU, les catastrophes ont fait dans tout le pays plus de 15 millions de sinistrés (fois) et quelques quatre millions de personnes ont tout perdu et sont sans feu ni lieu.

En Russie, ce sont les pires incendies dans toute l'histoire de la Russie «en 1000 ans» en raison de la canicule qui frappe depuis le mois de juillet la partie occidentale du pays. Les incendies de forêt ont ravagé près de 200 000 hectares et ont fait 52 morts, selon un bilan officiel. Une canicule et une sécheresse qui ont battu tous les records selon les services météorologiques russes. «C'est un phénomène unique qui ne trouve pas d'antécédent dans les archives, tant en températures qu'en durée, depuis l'ouverture des registres d'observations de la Russie moderne, il y a 130 ans», a relevé un responsable des services météorologiques. Le Premier Ministre russe Vladimir Poutine a déclaré le 9 courant que la production céréalière russe diminuera d'un tiers par rapport à l'année dernière. C'est pourquoi le gouvernement russe a décrété le 5 août dernier un embargo sur les exportations de céréales, pour lesquelles la Russie est habituellement le troisième acteur sur les marchés internationaux. Ce qui a engendré une flambée des prix de cette matière première alimentaire sur le marché international. Poutine a annoncé que cet embargo ne sera pas levé dans un bref délai. La baisse de la production céréalière russe a provoqué de la panique et de l'affolement sur le marché céréalier international, les prix du blé ont grimpé à une vitesse jamais vue depuis une trentaine d'années et nombreux sont les gens qui s'inquiètent de ce qu'il pourrait se produire une nouvelle crise céréalière dans le monde.

Les intempéries commencent déjà à exercer profondément leurs effets sur les divers aspects de la vie quotidienne des êtres humains et il est démontré que l'humanité toute entière doit se mobiliser et agir pour faire face aux changements climatiques et pour protéger efficacement l'environnement. Toutefois, certains savants et scientifiques pensent qu'il est difficile d'imputer à l'humanité l'apparition de certaines intempéries.

D'après les prévisions de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) (en anglais : World Meteorological Organization, WMO), 2010 sera l'année la plus chaude dans le monde depuis l'apparition au milieu du dix neuvième siècle d'enregistrement sûr de la température.

Un officiel d'OMM a déclaré qu'au début du mois d'août, la température a atteint 40 degrés Celsius à Moscou, ce qui a battu tous les records depuis cent trente ans, tandis qu'au Pakistan, les inondations ont atteint une ampleur sans précédent « ni vu ni connu » dans toute l'histoire du pays.

Des analystes ont indiqué que les inondations ainsi que les autres calamités naturelles se produisent de plus en plus fréquemment et que leur nombre a doublé par rapport à l'année 1980. Au cours du mois dernier, un grand nombre de pays de l'Asie et de l'Europe ont subi en même temps les assauts des inondations et d'autres sinistres, ce qui est exceptionnel et rarement vu dans toute l'histoire des deux continents.

Plusieurs spécialistes en la matière ont fait remarquer que l'apparition de plus en plus fréquente dans notre monde des calamités naturelles est due aux changements climatiques. Leurs suppositions sont conformes pour l'essentiel aux conclusions de l'IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change) (en français : Groupe intergouvernemental sur l'évolution du climat, GIEC).

Le rapport publié par l'OMM indique en outre que le phénomène La Niña peut se renforcer petit à petit cette année et que cela démontre la possible poursuite des anomalies climatiques à travers le monde entier. La Niña est un phénomène climatique ayant pour origine une anomalie thermique des eaux équatoriales de surface (premières dizaines de mètres) de l'océan Pacifique centre et Est caractérisée par une température anormalement basse de ces eaux et elle est accompagnée de troubles climatiques à l'échelle mondiale.

Face aux calamités naturelles de plus en plus fréquentes, sérieuses et aggravantes, il est d'une importance primordiale pour le genre humain de connaître l'origine des sinistres ainsi que les causes de leur apparition fréquente et d'établir ainsi un mécanisme capable de les contrer efficacement. A cet effet, il est nécessaire d'entreprendre la coopération internationale qui est devenue pour le moment l'une des tâches les plus importantes à accomplir par les divers pays du monde.

Du fait que les changements climatiques nous ont apporté toutes sortes de défis, c'est pourquoi il est important pour les pays du monde de prendre au sérieux le processus des négociations concernées afin de pouvoirs réaliser certaines percées au prochain Sommet sur les changements climatiques prévu du 29 novembre au 10 décembre 2010 à Cancun au Mexique.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wang Qishan s'engage à renforcer les relations avec les Etats-Unis
Un médicament traditionnel chinois réussit pour la première fois des tests cliniques stricts aux Etats-Unis
Les sinistres et les intempéries lancent de sévères avertissements au genre humain
Le pays qui pense « promouvoir ses relations publiques » est obligé de s'infliger de durs exercices pour améliorer ses qualités naturelles
L'équilibre entre le travail et la vie constitue le moteur des forces productives
Les images d'une évacuation musclée de squatteurs suscitent une polémique qui montre l'échec de la nouvelle politique française d'immigration
Les ministres français partent en vacances avant de se lancer dans une nouvelle série de vifs débats