100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 09.09.2010 13h18
Présenter une Chine variée à l'Europe

Le village de Shanping de la ville de Guiyang (province du Guizhou) a accueilli un groupe d'Européens. Des maisons anciennes construites en bois, des chemins boueux, des personnes âgées clopinant, des fagots d'herbe sur le dos...Les hôtes européens venant depuis la grande ville de Shanghai ont vu une autre scène de la Chine. Un accompagnateur chinois leur a dit que dans la province du Guizhou il y a encore 5,5 millions de pauvres, dont certains vivent encore dans les forêts. Mais d'autre part, ils y ont trouvé de l'espoir, des femmes commencent à utiliser des portables, le petit village dans les montagnes se connecte sur Internet, et le bâtiment de l'école est le meilleur bâtiment du village.

Ces Européens sont arrivés en Chine pour participer au dialogue stratégique sino-européen. Afin d'approfondir la compréhension de l'Europe sur la diversité du développement chinois, l'organisaeur a choisi la province du Guizhou pour engager ce dialogue.

Depuis un certain temps, certains médias internationaux louent l'essor de Chine, comme si elle n'était plus un pays en voie de développement. Une tâche pour la diplomatie chinoise, c'est de promouvoir la connaissance internationale du développement de la Chine de manière plus juste et plus complète.

Au cours du dialogue stratégique, la Chine a souligné qu'elle s'est concentrée et se concentrera sur la construction du pays, cherchera le développement et fera ma promotion de l'harmonie à l'intérieur du pays et cherchera la paix et la coopération dans la communauté internationale. La Chine ne suivra jamais la route de l'hégémonie. Le développement de la Chine est une bénédiction et non pas une malédiction pour l'Europe et même le monde. Cathrine Ashton, chef de la délégation européene et chef de la diplomatie européenne, a déclaré qu'à l'occasion de cette visite, elle a vu un autre aspect de la Chine : la réalité d'un pays en voie de développement qu'est encore la Chine et les défis que la Chine rencontrera pour parvenir à un développement complet. L'Union européenne est prête à apporter à la Chine une aide nécessaire en faveur du développement.

Face à la situation internationale complexe et changeante, la Chine et l'Union européenne en tant que deux puissances importantes de la communauté internationale, assument une responsabilité remarquable pour pousser la multipolarisation du monde, sauvegarder la paix et la stabilité du monde, promouvoir le développement commun. Les relations sino-européennes voient actuellement de nouvelles opportunités, car leur relation commerciale a résisté au défi apporté par la crise financière mondiale et se développe dans la bonne direction, l'UE a maintenu sa place de premier partenaire commercial de la Chine, les domaines de coopération entre deux parties se sont élargis, et le niveau de coopération est plus élevé. Particulièrement, la Chine et l'UE ont une bonne perspective sur la coopération dans les domaines de la haute technologie, de la protection de l'environnement et des énergies nouvelles. Cependant, la Chine et l'UE doivent résoudre leurs divergences telles que le différend commercial, la levée de l'interdiction des ventes de certains produits envers la Chine et la reconnaissance du statut d'économie de marché complet à la Chine. Dans ce nouveau contexte, à travers le dialogue stratégique, renforcer les relations politiques, promouvoir la coopération et le développement dans divers domaines, traiter d'une manière appropriée les différences et lever des obstacles politiques au développement des relations Chine-UE est l'aspiration commune des deux parties.

Le dialogue stratégique est arrivé au but de faire avancer la connaissance de l'UE de la Chine et de jeter les fondations pour la confiance mutuelle et la coopération plus profonde. Le succès de ce dialogue pourra élargir le partenariat stratégique entre la Chine et l'Europe. Comme l'ont indiqué les deux parties, ce dialogue est un bon début pour ouvrir la porte de la coopération et de la communication à propos de grands problèmes internationaux et des relations sino-européennes.

Une affaire impressionnante lors de ce dialogue, c'est que la Chine ainsi que l'Europe ont mentionné plusieurs fois les élèves dans le village de Shanping. «Les enfants sont l'avenir et l'espoir des relations sino-européennes. Il faut qu'on promeuve la coopération amicale entre les deux ». Cet espoir est aussi la motivation pour le développement profond et durable des relations bilatérales.

You Luo

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Xi Jinping : la Chine s'engage à créer un environnement d'investissement plus ouvert pour les entreprises étrangères
Chine-France : Rencontre entre Wu Bangguo et Alain Juppé
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?