100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 25.10.2010 16h42
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans

Le projet de loi sur la retraite à 62 ans, qui suscite des contestations et des grèves de protestation pendant près de deux mois en France, a été adopté le 22 octobre, à 20 heures, a rapporté le journal chinois « Jingji Cankao ». Bien que l'adoption de ce projet était attendue, le Sénat a consacré plus de 140 heures pendant trois semaines aux débats sur ce projet, créant un record de durée d'examen depuis 1986.

Cette réforme, qui est la plus importante et qui pourrait être la dernière durant le mandat du Président Sarkozy, sera un moment important pour lui, qu'elle réussisse ou non. Et les autres pays d'Europe qui font face au problème difficile de la réforme du système de pension, attendent que la France fasse ce premier pas difficile.

Depuis que la crise des dettes d'Etat a frappé l'Europe, l'Union européenne (UE) a demandé à ses pays membres de réduire les déficits. Plusieurs pays d'Europe ont lancé une série de politiques d'austérité dont plusieurs touchent aux intérêts vitaux de la population. Ce qui a provoqué des grèves et des protestations en France, en Grèce, en Bulgarie et en Macédoine. La réforme du système de retraite notamment a suscité la plus vive protestation.

La plus récente grève en France, soit la 6ème, a eu lieu le 19 octobre. Plus de 3 millions de personnes, y compris des jeunes, sont descendues dans la rue. La grève dans le métro, sur les chemins de fer et aux aéroports a presque paralysé le transport en commun de ce jour-là.

Selon les médias, pour le Président Sarkozy, avec la baisse de sa cote de popularité, la réforme du système de retraite deviendra la plus grande épreuve pour sa position de Président.

Michel Rocard, ancien Premier ministre français, estime que la réforme du système de retraite est assez compliquée et que plusieurs années seront nécessaires pour mener des négociations. Le Président Sarkozy est “trop rapide” pour la réforme.

Des analystes français estiment que si les syndicats en France ont organisé les grèves, c'est pour exprimer, dans une très grande mesure, leur vif mécontentement contre l'attitude du gouvernement qui voulait promouvoir la réforme envers et contre tout.

En fait, la population française est unanime à estimer qu'on est obligé d'augmenter l'âge légal de la retraite. A l'heure actuelle, le nombre de retraités en France représente 23,8% de la population totale du pays. Si la réforme ne s'effectue pas, le déficit du régime de pension atteindrait 32,3 milliards d'euros en 2010 et 42,3 milliards d'euros en 2018. Le retardement de deux ans de l'âge du départ à la retraite pourrait diminuer de 50% le déficit du régime des retraites pendant les 7 prochaines années à venir.

Michel Rocard insiste pour que la réforme du système de retraite soit menée. “Quand la France a établi le système de protection sociale en 1945, l'espérance de vie des Français était de 65 ans. Et aujourd'hui, elle est de 78 ans. La génération du baby boom d'après la guerre en France a atteint l'âge de retraite et il est difficile pour les finances de l'Etat de supporter la somme si importante pour les pensions”, a-t-il expliqué. La réforme est compliquée, mais le Président Sarkozy est trop rapide dans ce sens, a-t-il dit.

Certes, Nicolas Sarkozy ne cèdera pas sur la retraite à 62 ans. De leur coté, les syndicats n'auront de cesse de poursuivre leur mouvement, bien qu'ils aient appelé les manifestants à faire prévue de retenue et de sans-froid.

Les Syndicats ont déjà annoncé que de nouvelles grèves et manifestations inter-sectorielles auront lieu le 28 octobre et le 6 novembre. Une organisation d'étudiants a décidé le 23 octobre d'organiser un sit-in le 26 octobre devant l'Assemblée nationale, malgré les vacances de la Toussaint, pour s'opposer à la réforme du système de retraite.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
la france et de venu un pays comme l afrique le peuple il né plu écouté c dommage
La population française n'est absolument pas "unanime à estimer qu'on est obligé d'au...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine