Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 05.05.2011 13h37
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?

Certains médias occidentaux continuent à faire dans le sensationnel sur la marine chinoise. A présent, ils affirment que « le porte-avions chinois devrait prendre la mer cet été ». En se livrant à ce genre de commentaires malveillants, certains observateurs occidentaux essaient de déformer les intentions et l'orientation stratégique de la Chine, et de salir son image dans la communauté internationale. Il est donc nécessaire de clarifier les choses et d'aider le monde à mieux comprendre la Chine.

Un porte-avions, c'est une base aérienne qui se déplace sur les mers et qui permet à une marine de mener à bien diverses missions militaires, politiques et diplomatiques dans le monde. La Seconde Guerre Mondiale a vu la première utilisation à large échelle des porte-avions, qui ont joué un rôle décisif quand le Japon a attaqué Pearl Harbor et lors de la bataille de Midway entre l'US Navy et la Marine Impériale japonaise. Depuis lors, les porte-avions ont remplacé les cuirassés en tant qu'épine dorsale des flottes de haute mer modernes. Et durant la Guerre Froide, les groupes d'attaque de porte-avions sont devenus une plateforme d'armements majeure pour les Etats-Unis et l'ancienne Union Soviétique dans leur rivalité pour l'hégémonie maritime.

Après la fin de la Guerre Froide, les Etats-Unis ont maintenu douze groupes d'attaque de porte-avions. Et même sans qu'il soit besoin d'en augmenter le nombre, la capacité de combat totale d'un seul de ces groupes est aujourd'hui équivalente à celle de six groupes pendant la Guerre du Golfe des années 1990. Cela est dû aux avancées technologiques de la plateforme de combat dans son ensemble, de la modernisation des avions embarqués et de la promotion du concept de guerre en réseau.

Les porte-avions sont aussi essentiels pour le maintien de la domination mondiale des Etats-Unis. Quand éclate une crise internationale, quels que soient l'endroit et le moment, la première chose que fait un président américain est de demander où se trouvent ses porte-avions. Si jamais il y a le moindre signe de désordre dans une partie du monde, les Etats-Unis envoient un ou plusieurs porte-avions à titre de dissuasion ou pour des opérations militaires. Si posséder des porte-avions veut dire que l'on constitue une menace militaire pour les autres pays, alors en ce cas, les Etats-Unis peuvent être considérés comme la plus grande menace militaire du monde.

De plus, peu importe que la Chine ait un porte-avions ou non, de toute façon, sa puissance militaire restera encore loin derrière celle des Etats-Unis, qui sont, et de loin, la plus grande puissance militaire mondiale.

La Chine est une puissance terrestre et maritime qui possède une ligne côtière très longue et des intérêts et droits maritimes. Elle a donc besoin d'une marine puissante pour se défendre elle-même. Dans le passé, la Chine a subi à de nombreuses reprises des invasions impérialistes venant de la mer du fait de l'absence d'une marine forte. La Marine de l'Armée Populaire de Libération a été construite à partir de rien après la fondation de la République Populaire de Chine. Il est donc naturel qu'elle continue à grandir.

En accord avec les exigences de la stratégie de défense au large de la Chine, la Marine chinoise est en train d'être modernisée pour améliorer ses capacités de combat générales, renforcer sa dissuasion stratégique et ses capacités de contre-attaque, coopérer en haute mer avec les autres marines et devenir capable de faire face à des menaces non conventionnelles. Grâce à un entraînement soutenu et la livraison accélérée de sous-marins, de destroyers, d'avions et de navires de soutien logistique modernes, la Marine chinoise a renforcé sa puissance globale de manière substantielle.

Mais elle ne possède toujours aucun porte-avions en service. Elle n'est pas aussi forte que la marine de certains autres pays, ce qui fait pencher la balance de la puissance maritime de façon négative pour la Chine.

C'est pour cela que la Chine a besoin de développer sa marine. Mais certains médias occidentaux déforment ses intentions. La Chine doit renforcer sa marine, non pour une expansion à l'étranger ou pour établir une hégémonie maritime, mais pour rééquilibrer la structure de la puissance maritime, afin de mieux protéger sa sécurité nationale et son développement, ainsi que pour contribuer à la paix dans le monde et à la stabilité et la prospérité régionales.

La Chine est le seul membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui ne possède pas de porte-avions. Certains médias considèrent normal que les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne et la France se doivent de posséder des porte-avions. Ils ne font pas tout un pataquès et ne protestent pas quand ils voient l'Espagne, le Brésil, l'Inde, et même la Thaïlande, posséder leurs propres porte-avions. Mais quand il s'agit de la Chine, ils ressortent leur théorie de la « menace chinoise » et en font une sorte de tsunami. Si cela n'est pas faire deux poids deux mesures, alors qu'est-ce que c'est ?

Certains médias et groupes de réflexion occidentaux suspectent, pourtant sans raisons, que le développement rapide et soutenu de la Chine, et ses capacités militaires croissantes ont pour objectif de remodeler le cadre stratégique et géopolitique mondial. Ils tiennent pour acquis, de façon erronée, que la bonne tenue de l'économie chinoise pendant la crise économique constitue une menace pour l'Occident. Cette psychose les empêche de juger les faits de manière objective.

Compte tenu de la croissance économique de la Chine, il est naturel qu'elle modernise ses armées. La Chine n'est pas différente des autres pays. Mais sa voie de développement, sa politique étrangère, son histoire et sa culture assurent que sa politique de défense est, et restera toujours, défensive. Ceux qui pensent un peu trop au sujet de la modernisation des forces armées chinoises détournent leur regard des faits réels.

La Chine ne s'écartera jamais du chemin du développement pacifique et de l'harmonie globale. La Chine croit à la résolution des conflits par des moyens non militaires, et elle ne sera jamais la première à attaquer un autre pays. Peu importe le point de développement que la Chine atteindra, elle ne cherchera jamais à établir une hégémonie, ni à s'engager dans une expansion militaire, ni à poursuivre la « politique de la canonnière » de certains pays occidentaux.

Il y a bien des disputes territoriales entre la Chine et des pays voisins. Mais la Chine n'a jamais utilisé ni n'utilisera jamais la puissance militaire comme un argument de discussion pour faire pression sur les autres pays. Au contraire, elle insistera toujours pour résoudre les conflits par le biais d'un dialogue pacifique.

L'expérience montre d'ailleurs que loin d'être menacés, les pays voisins de la Chine ont au contraire largement bénéficié de l'émergence de la Chine et de son influence croissante dans le monde ces dernières années.

La Chine a envoyé des troupes à l'étranger, soit pour des missions de maintien de la paix de l'ONU, soit pour escorter des navires marchands ou des navires des agences de l'ONU dans le Golfe d'Aden et dans les eaux au large de la Somalie. Ce sont des contributions de la Chine à la paix régionale et mondiale, à la sécurité et à la prospérité, pas une menace envers d'autres pays.

La rapide croissance économique de la Chine a créé des opportunités pour la région et le monde. De la même manière, sa puissance militaire croissante apportera des contributions jamais vues jusque là à la paix, la stabilité et la prospérité régionales et mondiales.

L'auteur est contre-amiral et ancien directeur de l'Institut pour les Etudes Stratégiques à l'Université de la Défense Nationale de l'Armée Populaire de Libération.







Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : baisse sensible du nombre d'accidents de la route liés à l'alcool après l'entrée en vigueur de peines plus dures
Les opinions publiques mondiales focalisées sur la mort de Ben Laden
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?