Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 06.05.2011 16h26
Les effets positifs et négatifs de l'urbanisation

La Chine se trouve dans une période de développement accéléré de l'industrialisation et de l'urbanisation. Si le taux d'urbanisation atteint 65%, la population urbaine en Chine pourra augmenter de plus de 200 millions d'habitants. Cela créera d'importantes demandes en logement, en articles de consommation courante, en éducation et en emploi. L'urbanisation aidera à promouvoir l'éducation, les soins médicaux et divers autres services de la sécurité sociale. Elle contribuera sûrement au développement des secteurs à vocation de consommation tels que le commerce, la restauration et le tourisme, et des secteurs à vocation de production tels que les finances, les assurances et la logistique.

Un économiste américain a dit que l'urbanisation chinoise et le développement de technologies de pointe aux Etats-Unis seront les deux événements importants dans le processus de développement social de l'Humanité au 21e siècle.

Cependant, l'urbanisation aura aussi des effets négatifs. Selon un rapport des Nations Unies, bien que les villes n'occupent que 2% des territoires du monde, elles consomment 75% des ressources du monde et produisent un plus grand pourcentage de déchets. L'urbanisation pourrait ouvrir d'immenses perspectives d'avenir au développement du monde et pourrait aussi constituer une catastrophe exceptionnelle dans le monde.

En 30 ans entre 1980 et 2010, le nombre de la population chinoise est passé de 980 millions à 1,34 milliard. Selon le 6e recensement général, le nombre des habitants urbains a atteint 670 millions, soit 49,68% du total. L'urbanisation chinoise s'est effectuée dans un espace restreint et dans une période très courte. Bien qu'elle ait eu lieu dans un environnement pacifique et stable, elle produira d'importants risques et contradictions prévisibles et imprévisibles.

Citons l'exemple du Mexique. Du fait de l' « urbanisation excessive », l'agriculture de ce pays a perdu petit à petit ses avantages et les agriculteurs ont été « urbanisés ». Ce qui a abouti au déséquilibre du développement économique et social. On devrait retenir cette leçon.

Pour persévérer dans la voie de l'urbanisation, la Chine devra observer la règle de développement des villes et appliquer une planification strictement scientifique. Ceci, pour que des agriculteurs deviennent urbains, étape par étape et en tenant compte des conditions locales. (l'auteur est le commentateur spécial du Renmin Ribao)








Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Où en est la situation de la sécurité alimentaire en Chine ?
Chine: trois millions d'habitants au Tibet, dont 90% sont des Tibétains
Pourquoi faire tant de bruit sur la Marine chinoise ?
Une victoire plus symbolique que réelle
Les Etats-Unis vont créer une nouvelle situation au Moyen-Orient
Fin de la partie pour Ben Laden
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?