Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 23.05.2011 11h32
Changements et continuité au Tibet

Pour de nombreuses personnes, le Tibet est le Shangri-la teinté de couleurs mystérieuses de l'Orient (le Shangri-la signifie dans la langue tibétaine le soleil et la lune), avec ses étendues de plateaux enneigés, une langue originale et une culture caractérisée par le bouddhisme tibétain.

Pour une telle civilisation à caractéristiques ethniques, nous l'apprécions plus que tout autre.

Mais, l'histoire n'a pas oublié qu'il y a 60 ans, l'ancien Tibet, sous le régime du servage, connaissait des atrocités barbares et vivait dans les ténèbres effroyables.

Dans l'ancien Tibet, la grande majorité des Tibétains végétaient dans la misère, sous la domination d'un système combinant les pouvoirs politique et théologique. Depuis la libération pacifique du Tibet il y a 60 ans, d'immenses changements sont survenus. Aujourd'hui, la population est largement autosuffisante en nourriture et en vêtement et vit dans une société fondée sur la justice, l'égalité et l'ouverture et vers le progrès. La société tibétaine a connu une croissance économique rapide et soutenue, avec surtout un développement intégral des transports et de ressources énergétiques. La vie de la population multi-ethnique a été nettement améliorée sur les plans économique et culturel comme dans les domaines du bien-être et de l'environnement.

Cela montre bien que le développement continu de la civilisation tibétaine devra aller de pair avec le développement de l'économie et l'amélioration de la vie. On ne doit pas faire périr une nation, en arborant l'enseigne de « conserver les caractéristiques d'une nation ». La nation tibétaine ne devra pas retourner dans les ténèbres du système de servage.

Si nous disons qu'il n'y a pas de changement, c'est que de nombreux Tibétains locaux croient au bouddhisme tibétain. Dans son développement rapide, le Tibet veille à protéger la liberté de croyance religieuse. Le Tibet a une plus grande capacité à protéger la culture et le bouddhisme tibétains. Certes, le bouddhisme tibétain cherchera aussi à s'adapter au développement, à la réforme et au progrès de la société pour mieux se conserver et se développer dans la nouvelle société.

Le Tibet d'aujourd'hui fait des efforts pour effacer ses côtés ignorant et arriéré et progresser vers la lumière et le bonheur.

Le Tibet change. Mais le Tibet demeure une terre paisible et tranquille, avec ses vallées couvertes de neige toujours remplies de couleurs mystérieuses.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
0 commentaires?
tout le monde sait les violences,viols invasions par le déplacement de millions de chinois...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) francophone
Chine/Collision de trains : Wen Jiabao promet de founir au public des réponses rapides et précises
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)
Pourquoi l'accident meurtrier du train à grande vitesse chinois s'est produit ?
Quotidien du Peuple : les forces sociales essentielles aux opérations de secours suite à l'accident ferroviaire meurtrier en Chine