Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 09.09.2011 14h56
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?

Le journal « The New York Times » a révélé le 30 août que la Maison blanche a donné le ton pour les commémorations du 10e anniversaire des attentats du 11 septembre. Dans un document diffusé aux organes diplomatiques américains, la Maison blanche a rendu hommage aux citoyens venus de plus de 90 pays du monde qui sont morts dans les attentats et exprimé sa sympathie pour les victimes du terrorisme de tous les pays du monde. Dans un autre document diffusé aux organismes du gouvernement fédéral, la Maison blanche a insisté sur l'importance des organismes d'Etat et rappelé les attaques lancées par Al-Qaida et les autres organisations extrémistes dans les différents endroits du monde.

Sur la manière de commémorer le 10e anniversaire des attentats, le gouvernement américain a organisé des débats à plusieurs reprises. Contrairement à ceux qui ont proposé de tenir des activités de grande envergure, la Maison blanche a insisté sur une attitude active, en appelant à regarder vers l'avant.

Ce qui reflète une réalité peu « active ». Après les attentats du 11 septembre, les Etats-Unis ont lancé deux guerres contre l'Afghanistan et l'Irak et se trouvent à ce jour encore dans une situation embarrassante. Avec ces deux guerres, la puissance des Etats-Unis s'est affaiblie et la note de la dette américaine a été dégradée. Sous la bannière anti-terrorisme, les Etats-Unis ont ouvert la boîte de Pandore : plus on attaque, plus nombreux sont les attentats terroristes. Même les terroristes à l'intérieur des Etats-Unis inquiètent le monde. Même la mort de Ben Laden n'a pu devenir une nouvelle encourageante. Du fait de ces deux guerres, l'économie américaine n'a pu sortir de ses difficultés à ce jour encore. Le problème de la prison de Guantanamo et d'autres problèmes qui ont été engendrés par ces deux guerres n'ont toujours pas été réglés.

Cette année, le 11 septembre, le Président Obama se rendra sur le site du World Trade Center, à New York et sur le site où un avion s'est écrasé en Pennsylvanie. Il participera encore aux activités commémoratives organisées par le Pentagone. Mais il ne fera pas de long discours.

La Maison blanche appelle le peuple américain à faire preuve d'un esprit d'unité, comme il l'a montré après les attentats du 11 septembre. En fait, elle recherche un terrain d'entente avec ses adversaires politiques pour laisser de côté les divergences. Et cela montre aussi que Washington fait face à un manque d'esprit d'unité

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Le Premier ministre chinois participera au Forum de Davos d'été 2011 à Dalian
Quotidien du Peuple : la gestion de crise ne peut pas aider ConocoPhillips
Comment les femmes peuvent réussir dans un monde d'hommes
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience