Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>OpinionMise à jour 14.09.2011 16h14
La Chine veut avoir un rôle constructif en Libye

La Chine et la Libye ont tourné la page vers un nouveau chapitre de leurs relations amicales, Beijing ayant reconnu officiellement lundi le Conseil National de Transition (CNT) comme représentant du peuple libyen.

A Tripoli, le CNT s'est félicité de la décision de la Chine. Mohammed Al Alagi, le responsable en charge des affaires judiciaires, a dit que la décision « recueillera sans aucun doute une réaction enthousiaste du CNT, et cela aura une influence positive sur les relations bilatérales ».

L'annonce de la Chine se fonde sur son adhésion à ses principes diplomatiques. Depuis le début de la crise politique, la Chine a insisté pour que la souveraineté nationale et l'intégrité territoriale de la Libye soient respectées, et que toutes les parties concernées résolvent le conflit par des moyens pacifiques. Beijing a également toujours cru fermement qu'une solution politique trouvée en temps utile aurait pu arrêter le bain de sang et toute détérioration supplémentaire des conditions humanitaires en Libye, et que cela aurait aussi été la meilleure façon de garantir la paix et la stabilité régionales.

Dans ce but, Beijing a établi une présence diplomatique à Benghazi et reconnu le CNT comme « force politique majeure » et « partenaire de dialogue important » lors de la visite du Président du CNT, Mahmoud Jibril, en Chine.

Le tournant pour la Libye est intervenu quand les forces d'opposition sont entrées dans Tripoli à la fin du mois dernier, ce qui a mis fin à 42 années de pouvoir du régime de Mouammar Kadhafi. Alors que le CNT avait pris le contrôle de la plus grande partie de la Libye, il devenait évident que Kadhafi avait perdu le soutien politique de son peuple et la légitimité de son pouvoir.

La Chine respecte le choix du peuple libyen.

De son côté, le CNT a annoncé dimanche soir qu'il constituerait un gouvernement dans les dix jours qui viennent et annoncé un calendrier pour l'adoption d'une nouvelle constitution et la tenue d'élections dans un délai de vingt mois.

Dans le même temps, la direction du CNT s'est engagée à respecter strictement les traités et accords existants conclus avec la Chine et a dit adhérer pleinement au principe d'une Chine unie, ouvrant la voie à une reconnaissance complète du gouvernement intérimaire libyen par Beijing.

Actuellement, plus de 80 membres des Nations Unies, dont les cinq membres permanents de son Conseil de Sécurité, ont reconnu le CNT et il y a consensus dans la communauté internationale sur le rôle moteur que devraient jouer les Nations Unies dans la reconstruction d'après-guerre en Libye.

En tant que membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, la reconnaissance du CNT libyen par la Chine aidera la représentation de la nouvelle Libye à l'ONU, ainsi que la protection de son indépendance, de sa souveraineté, de son unité et de son intégrité territoriale.

La Chine espère que le CNT restaurera l'ordre social en Libye aussitôt que possible et qu'il constituera un gouvernement d'union fondé sur la réconciliation nationale, qui puisse être pleinement reconnu par la communauté internationale.

La Chine s'est également engagée à jouer un rôle constructif dans la reconstruction du pays et elle renforcera ses liens amicaux avec le peuple libyen.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Messieurs, je n"ai qu"une remarque a faire, pourquoi au bout d"un certain t...
Le CNT ne restaurera pas l'ordre social en Libye, il est lui-même déchiré entre plusieurs ...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chen Quanguo élu secrétaire du Comité du PCC pour le Tibet
Nouvelles principales du 16 novembre
Les objectifs trans-Pacifique des Etats-Unis
Pourquoi les marques internationales adoptent-elles en Chine une attitude « à double critère »
Faut-il vraiment limiter les émissions de divertissement à la télévision ?