Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 23.02.2006 08h54
Le président de Harvard démissionnera de ses fonctions en juin
Lawrence Summers

Le président de l'Université de Harvard, Lawrence Summers, a annoncé mardi qu'il démissionnerait de ses fonctions en juin, attribuant sa décision à des divergences avec les professeurs et membres de la faculté qui lui rendent difficile de remplir ses devoirs.

M. Summers, un ancien secrétaire au Trésor sous la présidence de Bill Clinton a annoncé son départ dans une lettre publiée sur son site Internet, une semaine avant le deuxième vote d'une motion de défiance à son encontre des professeurs de la Faculté des Arts et des Sciences, prévu pour le 28 février.

"Je conclus avec regret que mes désaccords avec certaines parties de la Faculté des Arts et des Sciences m'empêchent de mettre en oeuvre le projet de renouveau que j'estime essentiel pour l'avenir de Harvard. J'estime donc qu'il vaut mieux que l'Université se dote d'une nouvelle direction", a-t-il écrit.

Dans une déclaration séparée, Harvard a indiqué que l'ancien président de l'université, Derek Bok, qui a dirigé cette université de 1971 à 1991, assurerait l'intérim de M. Summers à partir du 1er juillet.

L'année dernière, M. Summers a suggéré que les différences naturelles entre les deux sexes pourraient aider à expliquer le fait que peu de femmes travaillent dans les domaines des mathématiques et des sciences, ce qui a suscité la colère de professeurs et d'étudiants. Dans une action symbolique visant à protester contre ces commentaires, la Faculté des Arts et des Sciences a adopté une motion de défiance contre lui en mars dernier.

La présidence de M. Summers, qui est devenu le 27ème président de Harvard en 2001, sera la plus courte depuis celle de Cornelius Felton, décédé deux ans après son arrivée à son poste en 1862.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.