Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 09.08.2007 15h55
Costa Rica : Arias appelle au développement, à la sécurité et à la démocratie en Amérique centrale

Le président costaricien, Oscar Arias, a déclaré mercredi que la paix en Amérique centrale n'est pas possible sans le développement économique, la sécurité et des institutions démocratiques plus fortes.

M. Arias a fait ces remarques lors des célébrations du 20e anniversaire de la signature de l'accord Esquipulas II, qui a mis fin aux conflits armés au Guatemala, au Honduras, au Nicaragua et au Salvador.

"Nous ne pouvons pas continuer à être une région de paix avec la famine, la paix avec la peur, et la paix avec la haine", a- t-il martelé.

L'accord a permis à M. Arias de remporter le Prix Nobel de la Paix en 1987, et a conduit à la création de la fondation Arias qui a aidé le Panama à abolir son armée.

Dans son discours il a remercié les présidents qui ont signé l'accord il y a 20 ans : le président salvadorien Napoleon Duarte, le président hondurien Jose Azcona, le président guatémaltèque Vinicio Cerezo et le président nicaraguayen Daniel Ortega.

M. Arias a appelé les responsables de l'Amérique centrale à consolider la région en formant un bloc et a indiqué que le libre échange et de meilleurs systèmes démocratiques sont essentiels pour le développement.

Il a fait l'éloge des aspects positifs du libre échange et a critiqué ceux qui sont opposés à la ratification de l'accord de libre échange de la région avec les Etats-Unis et la République dominicaine, que le Costa Rica veut soumettre à un référendum le 7 octobre.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Refus par l'opposition japonaise de la prolongation du ravitaillement des bâtiments de guerre américains dans l'océan Indien

 Washington : Tokyo peut prendre ses propres décisions concernant les opérations anti-terrorisme

 La Colombie extrade des terroristes et des trafiquants de drogue aux Etats-Unis

 La Géorgie veut une réunion spéciale de l'ONU sur la question du missile russe

 La Syrie dit avoir pris des mesures pour sécuriser sa frontière avec l'Irak

 Bagdad qualifie de franches les négociations régionales sur la sécurité en Irak
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.