Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Portraits

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 08.10.2007 15h04
La Nouvelle-Zélande signe un protocole international sur les résidus de guerre explosifs

La Nouvelle-Zélande a signé un protocole international sur les résidus de guerre explosifs, a annoncé lundi le ministre du Désarmement et du Contrôle des armes, Phil Goff.

Les résidus de guerre explosifs, tels que les bombes non explosées, les obus de mortier et les munitions à fragmentation, continuent à porter atteinte à la communauté internationale et représentent toujours une menace significative à la santé et la sécurité des civils après la fin des conflits.

Le protocole des Nations unies, dont le texte a été adopté fin 2003 à la suite de trois années de négociations, est le premier traité international de désarmement depuis la signature de l'accord sur l'interdiction des mines anti-personnel en 1996.

La Nouvelle-Zélande a soumis le 2 octobre son dispositif d'adoptation aux Nations unies. D'autres pays signataires comprenant l'Australie, et le Canada et la Grande-Bretagne sont en train d'examiner le texte du protocole pour le ratifier.

La Nouvelle-Zélande soutient et adhère à ce traité international pour résoudre les problèmes liés aux résidus de guerre explosifs et pour promouvoir la mise en oeuvre de la loi humanitaire, a indiqué M. Goff.

Une équipe des Forces de défense du pays se trouve actuellement dans le sud du Liban pour aider à déblayer les sous-minutions provenant de bombes à fragmentation.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Nouvelle-Zélande : un nouvel ambassadeur en Pologne

 Le PM britannique ne convoquera pas d'élections anticipées

 Espagne: des membres d'un groupe basque arrêtés pour subir un interrogatoire

 La Turquie ne laissera pas Israël utiliser son espace aérien contrela Syri

 Inde: Sonia Ghandi défend l'accord sur le nucléaire signé avec les USA
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.