Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 26.10.2007 13h52
Israël renonce à ses manoeuvres sur le plateau du Golan

L'armée israélienne a décidé jeudi de renoncer à ses manoeuvres prévues pour la semaine prochaine sur le plateau syrien du Golan, pour éviter "des tensions non nécessaires" avec la Syrie, a rapporté le journal Ha'aretz sur son site internet.

"Nous voulons écarter tout doute que pourraient avoir les Syriens sur le but d'entraînement au sens propre de nos manoeuvres ", a fait savoir un responsable de l'armée cité par le journal.

Les autorités ont décidé de limiter exclusivement les exercices en Galilée, au lieu du Golan, afin de dissiper les doutes de Damas, qui a remis en doute le but de l'entraînement et considéré les manoeuvres comme étant des préparatifs de guerre, selon la même source.

Ces exercices combinés, dont l'envergure sera la plus grande de ces dernières années, impliqueront la Marine, l'infanterie, le corps des blindés, l'artillerie, le génie et l'armée de l'air.

Le plateau du Golan, un espace de quelque 1.200 km situé aux confins d'Israël, du Liban, de la Jordanie et de la Syrie, est toujours aux mains de l'Etat hébreu depuis que ce dernier l'a occupé pendant la guerre au Moyen-Orient en 1967.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Téhéran fustige de nouvelles sanctions américaines à son encontre

 Afghanistan : l'insécurité touche particulièrement les enfants (Unicef)

 Gaza en proie à une "grave crise humanitaire", selon l'ONU

 ONU : Ban Ki-moon demande l'approbation d'un budget de 4,2 milliards de dollars pour 2008-2009

 Responsable de l'ONU: les avoirs africains hors du continent atteignent 400 milliards de dollars

 Un responsable de l'ONU déplore une grave crise humanitaire à Gaza
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.