Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 22.11.2007 08h35
Le président vénézuélien en visite en France

Le président vénézuélien Hugo Chavez a été reçu mardi à l'Elysée par son homologue français Nicolas Sarkozy, pour discuter du problème des otages détenus par les rebelles en Colombie.

Les deux présidents ont fait le point sur l'état d'avancement des efforts en vue d'un accord humanitaire qui aboutira à la libération des otages détenus par les FARC (Forces armées révolutionnaires de Colombie, rebelles) en Colombie, "en particulier notre compatriote Ingrid Betancourt", a déclaré le porte-parole de la présidence française David Martinon, à l'issue de la rencontre entre les deux dirigeants.

M. Sarkozy a réitéré son soutien aux efforts du président Chavez en accord avec le président colombien Alvaro Uribe, il a pris note des assurances données par les FARC au président Chavez que des preuves de vie des otages seraient rapidement fournies, selon le porte-parole.

M. Chavez a été mandaté par le gouvernement colombien comme médiateur pour trouver un "accord humanitaire" avec les FARC permettant la remise en liberté de certaines personnalités détenues depuis des années par les rebelles, dont l'écrivain franco-colombienne Ingrid Betancourt.

Mme Betancourt, fille d'un ancien diplomate colombien, est marié avec un Français. Elle militait en Colombie pour les droits de l'Homme, contre la corruption, l'injustice et les narcotrafiquants. Elle a été enlevée en 2003 par les FARC. Son sort préoccupe les Français et les médias français. De nombreux comités de soutien ont été établis en France.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Amr Moussa: Il y a encore des chances de résoudre la crise libanaise

 43 personnes seront interrogées par l'armée irakienne suite à la fusillade de Bagdad

 Washington garde toutes les options contre l'Iran

 Poettering s'exprime sur la conférence d'Annapolis sur le Proche-Orient

 Les discussions sur le statut du Kosovo n'aboutit à aucun résultat

 L'UE envisage d'établir un espace aérien avec Israël
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.