Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 31.03.2008 08h23
Réunion des ministres des A.E. de l'UE avec au menu la Russie, le Moyen-Orient et le Kosovo

Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne (UE) ont entamé vendredi à Brdo, en Slovénie, une réunion de deux jours lors de laquelle ils évoqueront principalement les questions liées à la Russie, au Moyen-Orient et au Kosovo.

Quelques mois avant un sommet crucial avec la Russie en Sibérie en juin, les ministres des A.E. de l'UE devaient consacrer l'essentiel de la première journée de réunion aux relations compliquées du bloc avec Moscou.

Le sommet UE-Russie sera le premier avec le président russe nouvellement élu Dmitri Medvedev et beaucoup espèrent que l'arrivée de ce nouveau président permettra une amélioration des relations entre l'UE et la Russie, mises à mal par des affaires de livraison d'énergie, par la stagnation des négociations sur un nouvel accord de partenariat et par une différence de vue sur l'indépendance du Kosovo.

Vendredi, les ministres feront le point sur la situation au lendemain de l'élection présidentielle en Russie et sur la coopération mutuelle en général, mais la question de savoir s'il faut enfin lancer les négociations avec la Russie sur un nouvel accord de partenariat dominera l'agenda.

La Slovénie espère un nouveau partenariat dans les domaines du commerce, de l'énergie, des droits de l'Homme et de la coopération politique, mais les négociations ont été bloquées par la Pologne et la Lithuanie en raison des deux ans d'embargo de la Russie sur les viandes polonaises et de l'arrêt de l'alimentation en pétrole d'une raffinerie de Lithuanie, vendue à la Pologne qui a gagné face à un concurrent russe.

L'embargo levé, la Pologne ne s'oppose plus aux négociations. Ce n'est pas le cas de Lithuanie.

Les ministres de l'UE auront également des discussions approfondies sur le Moyen-Orient, le processus de paix dans la région et la situation au Liban, ainsi que sur le rôle de la Syrie et de l'Iran et sur les activités des organisations terroristes, a indiqué le gouvernement slovène.

Samedi, l'accent sera mis sur le Kosovo, dont la déclaration unilatérale d'indépendance en février a été diversement accueillie par les pays membres.

D'après le gouvernement slovène, il s'agit de relancer l'Agenda de Thessalonique qui en 2003 garantissait la possibilité d'une adhésion à l'UE pour les pays des Balkans répondant aux critères.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 La Russie s'oppose à la fourniture d'armes par les Etats-Unis au Kosovo

 La Bulgarie enverra 6 soldats dans la force de l'OTAN au Kosovo

 La Macédoine va commencer les négociations sur sa frontière avec le Kosovo

 Les leaders du Kosovo rejettent la proposition serbe sur la division

 Poutine demande à son gouvernement de fournir une aide humanitaire aux Serbes du Kosovo

 Serbie: Beaucoup de pays sous pression pour reconnaître le Kosovo

 L'Ukraine poursuivra sa mission de maintien de la paix au Kosovo

 La Roumanie réitère son opposition à l'indépendance du Kosovo

 L'Ukraine blame l'UNMIK au sujet de la mort de son policier au Kosovo

 La MONUK reprend du service dans le nord du Kosovo
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.