Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 26.05.2008 08h12
Les législateurs israéliens préparent un projet de référendum sur le Golan

Un comité spécial du Parlement israélien (la Knesset) est en train de préparer un projet demandant un référendum avant qu'Israël n'abandonne tout territoire actuellement en sa possession, y compris le plateau stratégique du Golan, a rapporté vendredi le quotidien, Ha'aretz.

Une loi préexistante exige déjà un référendum avant de cesser tout territoire sous la souveraineté israélienne, mais elle souligne aussi que la demande ne sera pas appliquée jusqu'au moment où une loi essentiellle détaillant les procédures pour organiser un référendum ne soit passée.

Le projet actuel a éliminé le besoin d'une loi essentielle avec des règles procédurales pour organiser un tel référendum dans le projet législatif lui-même.

Normalement, le projet sera envoyé au Comité de la constitution, de la loi et de la justice de la Knesset. Pourtant, depuis que le président du Comité de la Constitution s'oppose à la loi, un comité conjoint composé par les membres des comités de la Constitution et de la Chambre a été établi.

Le comité conjoint est dirigé par le président du Comité de la Chambre, David Tal, grand opposant au retrait du plateau du Golan, qui estime que le projet n'a que 50% de chances d'être passé en raison de l'opposition du cabinet.

La majorité des membres de la Knesset soutient le projet, mais le cabinet s'y oppose, selon Ha'aretz.

Plus tôt cette semaine, Israël a confirmé qu'il a commencé des pourparlers de paix indirects avec la Syrie, provoquant des oppositions contre la possible cession du Golan qu'Israël a conquis en 1967 et annexé en 1981.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le Myanmar accepte tous les secouristes étrangers (Ban Ki-moon)

 L'OCS envisage de se doter d'une branche chargée de l'aide humanitaire

 Les Etats-Unis nomment un nouveau représentant militaire au Pakistan

 Paris accueillera une conférence internationale de soutien à l'Afghanistan

 Cinq talibans meurent dans l'explosion prématurée d'une mine dans le sud de l'Afghanistan

 Le Premier ministre polonais attend du concret sur le bouclier antimissile en juillet
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.