Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 26.05.2008 08h30
Israël doit se retirer du Golan sans condition

L'Iran a estimé samedi qu'Israël devait se retirer du plateau du Golan occupé sans condition, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

"Le régime sioniste (Israël) n'est pas en position d'imposer des conditions à son retrait du plateau du Golan", selon le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki.

Dans les circonstances actuelles, Israël n'a pas d'autre choix que de se retirer de ce territoire occupé et des territoires occupés palestiniens, a estimé Mottaki.

Mottaki a fait ces remarques lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef du bureau politique du Hamas en exil Khaled Mashaal dans les locaux du ministère iranien des Affaires étrangères samedi.

Pendant les entretiens entre Mottaki et Mashaal, les deux parties ont "fortement condamné les atrocités sionistes et souligné la nécessité de mettre un terme au siège de Gaza", selon l'IRNA.

"Nous soutenons la libération du plateau du Golan et des autres territoires occupés et nous croyons que la Syrie essaie de récupérer un territoire qui lui appartient et qu'elle ne fera pas de compromis sur les droits de la nation palestinienne", a dit Mashaal cité par le média.

Israël et la Syrie ont presque simultanément annoncé, mercredi, qu'ils avaient entamé un dialogue sous l'égide de la Turquie dans le but de parvenir à une paix globale. Il s'agit de la première confirmation de contacts diplomatiques entre ces deux pays voisins en huit ans.

Le plateau du Golan, plateau stratégique qu'Israël a pris à la Syrie en 1967 et annexé en 1981, joue un rôle clé dans le processus de paix entre les deux voisins, processus de paix interrompu en 2000 lorsqu'Israël a refusé la demande de la Syrie de se retirer complètement.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Egypte : réunion des ministres arabes des AE sur l'Union méditerranéenne

 Liban : le PM et son cabinet invités à l'élection d'un nouveau président

 Le sommet de Kiev examine la diversification de routes de l'alimentation énergétique à l'Europe

 Le parti de Saakachvili remporte les élections

 Pas de calendrier pour les négociations directes sur la réunification à Chypre

 Les présidents sud-américains signent le traité de l'UNASUR

 Les législateurs israéliens préparent un projet de référendum sur le Golan

 Le Japon prolonge sa participation à la mission de paix au Golan
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.