Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 11.09.2008 13h17
Moscou demande à l'OTAN de reporter sa visite en Géorgie

L'ambassadeur de Russie à l'OTAN Dmitri Rogozine a demandé mercredi à l'instance décisionnelle de l'OTAN de reporter une visite prévue en Géorgie.

Cette visite du Conseil de l'Atlantique-Nord, programmée pour lundi et mardi prochains, est interprétée par l'administration du président géorgien Mikheïl Saakachvili comme étant un soutien politique et militaire à ce pays du Caucase, a indiqué le diplomate

"Nous appelons l'OTAN à se dispenser d'une visite en Géorgie, car elle est interprétée par l'administration Saakachvili et M. Saakachvili lui-même comme étant un signe de soutien politico-militaire total", a fait savoir M. Rogozine aux journalistes.

Le régime de Saakachvili, en tant qu'agresseur de l'Ossétie du Sud, ne doit pas recevoir de soutiens, a souligné M. Rogozine.

Cette polémique intervient alors que l'OTAN a décidé de renforcer ses relations avec la Géorgie après les cinq jours d'affrontements entre la Géorgie et la Russie.

Le 7 août, la Géorgie a lancé une opération militaire en Ossétie du Sud afin de reprendre le contrôle de cette région, autoproclamée indépendante en 1992. La Russie y a alors envoyé ses troupes et chassé les forces géorgiennes.

L' intervention russe a provoqué de vives réactions de la part de l'Occident, qui a accusé la Russie de brutaliser ses petits pays voisins. Pourtant, Moscou a justifié ses opérations militaires en arguant de la nécessité de protéger les civils et de maintenir la paix dans la région.

Le 26 août, la Russie a formellement reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, attisant encore davantage les tensions avec les occidentaux.

M. Rogozine a appelé mercredi à un embargo contre la Géorgie, et a demandé à l'Union européenne (UE) et à l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) de mettre en place cet embargo.

En outre, il a mis en garde les Etats-Unis quant à l'acheminement d'équipements militaires vers la Géorgie sous couvert d'aide humanitaire.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Russie/Corée du Sud: la question nucléaire coréenne
 La Russie et la Corée du Sud appellent à l'accomplissement des obligations sur la question nucléaire coréenne
 Le Cambodge et les Etats-Unis vont signer un accord en matière commerciale, agricole et industrielle
 Huit Sud-coréens et 13 Birmans enlevés au large de la Somalie
 La Commission européennne autorise les aides à l'autoroute ferroviaire entre Lyon et Turin
 La Russie menace de viser le bouclier antimissile américain en Europe
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.