Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 30.12.2008 08h04
Israël poursuit ses préparations pour une éventuelle incursion terrestre dans la bande de Gaza

Alors que les raids aériens israéliens sur la bande de Gaza dirigée par le Hamas se poursuivaient dimanche pour la deuxième journée consécutive, les Forces de défense israéliennes se réunissaient pour péparer une éventuelle incursion terrestre.

Selon Mo'aweya Hassanein, chef des services d'urgence et des ambulances relevant du ministère palestinien de la Santé, près de 300 Paletiniens ont été tués et plus de 900 autres blessés, dont 180 se trouvent dans un état critique, depuis le déclenchement samedi matin des raids intensifs israéliens sur Gaza.

Malgré le coup porté au Hamas, les forces de défense israéliennes poursuivent leurs péparatifs pour une éventuelle incursion terrestre dans la bande de Gaza.

Réuni ce dimanche, le gouvernement israélien a donné son feu vert pour la mobilisation de 6 500 réservistes qui rejoindront les forces de défense dans le cadre de l'offensive israélienne sur Gaza, à savoir l'opération "plomb durci".

Des officiers israéliens, cités par le quotidien local Ha'aretz, ont dit que certains réservistes ont déjà été mobilisés pour aider à protéger les communautés sur la frontière de Gaza contre des attaques à la roquette palestiniennes, ajoutant que de nouveaux réservistes aideront à achever les préparations des Forces de défense israéliennes pour parer à toute escalade des affontements.

Par ailleurs, des centaines de soldats d'infantrie et de troupes blindées se sont dirigés vers la frontière avec Gaza dimanche matin en cas de déclenchement d'une invasion terrestre, ont indiqué des officiers israéliens.

Le service de presse local Ynet a rapporté que pour la première fois en un an les Forces de défense ont déployé une batterie d'artillerie en face de Gaza.

La mise en place de ce dispositif indique que l'armée israélienne poursuit ses préparatifs pour une éventuelle incursion terrestre dans la bande de Gaza, dans le cadre de l'opération "plomb durci", a souligné Ynet.

Selon des sources militaires israéliennes, la batterie d'artillerie a été déployée pour appuyer une éventuelle incursion terrestre à Gaza.

Selon les mêmes sources, l'artillerie sera employée en respectant un protocole de l'armée très rigoureux afin d'éviter les victimes civiles.

Les autorités de défense israéliennes ont consulté leurs conseillers juridiques quant à la légalité de l'utilisation du feu d'artillerie contre Gaza, a indiqué Ynet.

Les préparations pour une possible incursion terrestre dans la bande de Gaza interviennent après que les forces de défense israéliennes aient indiqué qu'il était encore trop tôt pour dire si l'offensive israélienne à Gaza pouvait être considérée comme une victoire.

D'après des sources militaires israéliennes, pour l'heure, la réponse du Hamas à l'attaque aérienne israélienne contre des objectifs stratégiques à Gaza est relativement modérée. On recense surtout des tirs de roquette à courte portée et de roquette Grad mais, toujours selon les mêmes sources, la possibilité d'une réponse massive du Hamas n'est pas exclue.

Il est trop tôt pour annoncer la défaite du Hamas, ont déclaré les Forces de défense israéliennes, notant que ce dernier a toujours les moyens de lancer des tirs de roquettes nourris et de tenter des attaques le long de la clôture entre Gaza et Israël et même en territoire israélien.

Dimanche matin, des militants du Hamas ont tiré trois roquettes Grad sur Israël qui ont fini leur course à proximité d'Ashdod.

Le ministre israélien de la Défense, M. Ehud Barak, a fait savoir à Sky News qu'il n'écatera pas la possibilité d'étendre l'offensive dans la bande de Gaza à une invasion terrestre.

"Il y a un temps pour le calme et un temps pour le combat, et maintenant l'heure est au combat", a affirmé le ministre israélien de la Défense.

A la question de savoir si Israël compte poursuivre les raids aériens de samedi avec une offensive terrestre, M. Barak a répondu : "s'il faut déployer les bottes sur le terrain, nous le ferons".

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le guide suprême iranien condamne les raids israéliens sur Gaza
 Les Etats du golfe parviendront à une "vision" pour une action arabe à Gaza
 Obama et Rice discutent des frappes israéliennes contre le Hamas
 L'Iran prêt à recevoir les Palestiniens blessés
 Ban Ki-moon demande un arrêt immédiat des violences contre Gaza et le sud d'Israël
 Des centaines de personnes manifestent à Paris contre les raids israéliens sur Gaza
 Israël mobilisera 6 500 réservistes pour l'opération sur Gaza
 Les Etats-Unis appellent Israël à éviter les civils dans les frappes contre le Hamas
 Paris exprime sa "plus vive préoccupation" sur la situation au Proche-Orient
 Le Conseil de sécurité de l'ONU appelle à la fin immédiate de toute violence dans la bande de Gaza
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.