Recevoir les       newsletters       gratuites
Accueil Notre Site Edition de Week-end Archives Chinois Anglais Japonais Espagnol Russe Arabe
CHINE
ECONOMIE
INTERNATIONAL
SCI-EDU
CULTURE
SPORTS
VIE SOCIALE
TOURISME
HORIZON
PHOTOS
DOCUMENTS
Dossiers
-Culture chinoise     <nouveau>
-Patrimoine

-La Chine en chiffres
-Guide de Beijing

-Tibet

-Régions

-Institutions

-Opéra de Pékin

-Les fêtes chinoises

-Ethnies

-Aperçu

VOIX DE LECTEURS
LIENS

Agence de presse Xinhua (Chine nouvelle)


Radio Chine Internationale


Centre d'Information


Beijing Information


Ambassade de France en Chine

Français>>International
Mise à jour 09.02.2009 08h02
Ban Ki-moon appelle l'Inde et le Pakistan à régler leurs différends par le dialogue

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-mon a appelé l'Inde et le Pakistan à régler toutes leurs disputes par le dialogue en dépit de la récente tension entre les deux pays sur les attentats terroristes de Bombay.

Lors d'une interview accordée au journal local, The Hindu, publiée samedi, M. Ban a déclaré que tous les problèmes entre l'Inde et le Pakistan, y compris la question du Cachemire, devaient être réglés harmonieusement par le dialogue".

Qualifiant les attaques de Bombay survenues en novembre dernier de "crime contre l'humanité" et de totalement inacceptables, M. Ban a noté qu'elles devraient renforcer la détermination de la communauté internationale à travailler sur "une convention internationale globale sur le terrorisme".

Le chef de l'ONU est arrivé jeudi à New Delhi pour participer à une conférence sur le développement durable et le changement climatique, organisée par une institution locale. Il s'est entretenu avec le ministre indien des Affaires étrangères Pranab Mukherjee et la leader politique Sonia Gandhi lors de sa tournée à New Delhi.

L'Inde a appelé le secrétaire général de l'ONU à exercer des pressions sur le Pakistan concernant les attaques de Bombay, affirmant avoir "des preuves concrètes" démontrant que les attaques ont été planifiées au Pakistan et effectuées par des éléments basés dans ce pays. Mais le Pakistan a nié ces accusations.

M. Ban a indiqué que la lutte contre le terrorisme devait être menée par un gouvernement "volontaire" plutôt que par des pressions extérieures.

"Les enquêtes et la lutte contre le terrorisme, devraient être menées de façon volontaire par tous les Etats membres de l'ONU, sans qu'ils aient à subir des pressions", a-t-il indiqué, cité par The Hindu.

M. Ban a également déclaré qu'il était convaincu que le gouvernement pakistanais "est engagé dans la lutte contre le terrorisme" et qu'il coopérera avec le gouvernement indien sur le problème des attaques de Bombay.

Il a affirmé que le Premier ministre pakistanais Yousuf Raza Gilani lui a dit que son gouvernement "révisera la législation afin de permettre de juger des ressortissants pakistanais impliqués dans des attentats terroristes menés à l'extérieur du Pakistan".

M. Mukherjee a fait savoir vendredi qu'il avait informé jeudi M. Ban Ki-moon des détails des attaques de Bombay qui, selon lui, ont été menées par des éléments basés au Pakistan.

"J'ai demandé au secrétaire général de l'ONU d'examiner ces éléments et de faire en sorte que le Pakistan respecte ses engagements envers l'Inde et la communauté internationale ", a indiqué M. Mukherjee.

Le Pakistan a démenti toute implication dans l'attentat de Bombay.

Source: xinhua



Adresse email du destinataire


 Le Pakistan publiera bientôt un rapport sur les attentats de Bombay
 L'Inde appelle à un nouveau partenariat antiterroriste
 Pakistan : sortie d'un rapport sur les attaques de Bombay dans dix jours
 Le PM pakistanais prévoit le partage avec l'Inde des résultats d'enquête sur les attaques de Bombay
 Le Pakistan confirme avoir reçu des documents sur les attentats de Bombay
 Attentats de Bombay : l'Inde affirme avoir remis des preuves au Pakistan
 Les Etats-Unis n'ont rien entendu sur l'implication du Pakistan dans les attaques de Bombay (officiel)
 Bush réaffirme son soutien à l'Inde dans la lutte contre le terrorisme
 Pakistan: discussions sur sa tension avec l'Inde
 Police: Seulement dix terroistes participent aux attaques de Bombay
Copyright © 2000-2005 Tous droits réservés.