Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.05.2009 14h49
Nouvel essai nucléaire de Pyongyang : Séoul et Tokyo d'accord pour l'adoption de mesures punitives par l'ONU

Les ministres des Affaires étrangères de Corée du Sud et du Japon ont convenu lundi de faire adpoter des mesures punitives par l'ONU suite au nouvel essai nucléaire mené par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

L'accord a été conclu lors d'une entrevue entre le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Yu Myung-hwan et son homolgue japonais Hirofumi Nakasone à Hanoï (Vietnam), en marge du Dialogue Asie-Europe (ASEM).

Les deux ministres ont appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à convoquer le plus tôt possible une réunion d'urgence sur cet essai nucléaire de Pyongyang, a indiqué Yonhap citant un haut responsable sud-coréen.

Le chef de la diplomatie sud-coréenne procédera à de nouvelles consultations avec ses homologues d'autres pays, dont la Chine et la Russie, qui participent également à l'ASEM à Hanoï, a ajouté Yonhap.

Lundi matin, le bureau présidentiel de la Corée du Sud a rapporté avoir détecté un "tremblement de terre artificiel" survenu en RPDC, ce qui a été confirmé plus tard par Pyongyang affirmant qu'il s'agit d'un essai nucléaire souterrain.

Le site de cet essai se trouve entre 10 et 15 km de celui du premier essai nucléaire mené par la RPDC en 2006 à Kilju, dans la province du Nord-Hamkyong.

Pyongyang avait récemment menacé de procéder à un nouvel essai nucléaire en réaction à une condamnation de l'ONU pour son tir de fusée du 5 avril dernier.

Source: xinhua

Articles pertinents
Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?