Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.07.2009 10h11
L'ancien président pakistanais consulte un illustre avocat au sujet de la sommation de la cour

L'ancien président pakistanais Pervez Musharraf a consulté l'illustre avocat Abdul Hafeez Pirzada à Londres au sujet de la sommation de la Cour suprême, a annoncé jeudi l'ex-minitre de la Justice Mohammad Qayyum.

Qayyum a affirmé être lui-même entré en contact avec Musharraf après l'émission de la sommation. "Il ne m'a pas demandé de le défendre au tribunal," a déclaré Qayyum aux journalistes.

L'agence de presse officielle Associated Press of Pakistan a cité Qayyum qui affirmait avoir conseillé à l'ancien président de se défendre devant la barre.

L'ex-président consultera aussi Abdul Hafeez Pirzada sur la question, a indiqué Qayyum.

Qayyum a déclaré mercredi qu'il était prêt à défendre l'ancien président s'il le demandait.

La sommation à comparaître en personne ou par le biais d'un avocat délivrée par la cour indique que Musharraf devrait venir s'expliquer sur les mesures prises lorsqu'il était chef de l'armée le 3 novembre 2007.

Ce jour, il avait proclamé l'état d'urgence, suspendu la constitution et promulgé une Ordonnance constitutionnelle provisoire (PCO). Des dizaines de juges ont refusé de prêter serment sous cette ordonnance et ont été limogés. L'état d'urgence a été levé le 15 décembre 2007.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?