Edition du week-end/Plan du site/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.08.2009 09h31
L'aide de l'UE au budget 2009 de l'ANP atteint 207 millions d'euros

Le Premier ministre palestinien, Salam Fayyad, et l'Union européenne (UE) ont signé un accord de financement d'un montant de 39 millions d'euros pour soutenir directement le budget de l'Autorité nationale palestinienne (ANP), portant le soutien total de l'UE cette année à 207 millions d' euros.

M. Fayyad et le représentant de la Commission européenne, Christian Berger, ont signé cet accord à Ramallah, ont indiqué l' UE et l'ANP dans un communiqué, ajoutant : « Cet engagement supplémentaire fait de l'UE le plus important fournisseur d' assistance financière directe à l'ANP ».

« En apportant ce soutien financier au budget, l'UE aide l'ANP à fournir les services vitaux à tous les citoyens, par le biais d' une contribution mensuelle destinée au paiement du salaire des employés civils et retraités de l'ANP », a expliqué le communiqué.

Il a ajouté que cet argent « aide (également) directement les segments les plus pauvres de la société palestinienne, en apportant des contributions régulières aux familles nécessiteuses par le biais du système de protection sociale du ministère de l' ANP des Affaires sociales ».

La semaine dernière, M. Fayyad a révélé que son gouvernement traversait une grave crise fiscale, mettant en garde que si les pays bailleurs de fonds ne respectaient pas leurs promesses d'aide à l'ANP, la situation dans les territoires palestiniens serait cruciale.

L'UE contribue actuellement à une grande partie des besoins financiers externes de l'ANP.

« L'UE soutient les efforts de l'ANP pour construire des institutions durables pour un prochain Etat palestinien. Notre objectif à long-terme est également de faire en sorte que le budget de l'ANP soit soutenu par les recettes engendrées par une économie palestinienne florissante », a expliqué M. Berger.

Il a poursuivi : « Nous soutenons pleinement les efforts de l' ANP pour mettre en place un programme de réformes ouvert sur le commerce, pour renforcer l'état de droit et pour améliorer la sécurité, contribuant ainsi à créer des conditions favorables au développement du secteur privé ».

« Bien sûr, Israël a également un rôle majeur à jouer : une entière mise en place des dispositions de l'accord de 2005 sur le Mouvement et l'Accès engendrera des bénéfices considérables en termes d'augmentation du commerce interne et externe, pivot de l' économie palestinienne », a ajouté M. berger.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Typhon Morakot: 44 millions de dollars de dons de la partie continentale de Chine à Taiwan
Le 11e Festival des arts de l'Asie a commencé à Ordos
La grandeur d'âme du peuple chinois reflétée à travers les changements de l'Avenue Chang'an
Les chiffres de juillet montrent plus de changements positifs dans l'économie chinoise
Quel est le but des visites en Afrique des dirigeants américains ?