100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.09.2009 09h52
La rencontre de l'OMC à New Delhi produit des résultats positifs (ministre chinois)

Le ministre chinois du Commerce Chen Deming a indiqué vendredi à New Delhi que le mini- sommet ministériel de deux jours de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) tenu dans la capitale indienne a produit des résultats positifs et a envoyé un méssage clair que tous les pays du monde veulent une reprise des discussions tournantes de Doha.

Chen a confié à Xinhua et à d'autres médias chinois basés à New Delhi qu'au cours de la rencontre, les représentants des 153 pays membres de l'OMC ont eu des discussions constructives, en particulier sur la manière d'appliquer et de sauvegarder ce qui a été acquis jusqu'ici dans les négociations.

Chen a affirmé que la Chine défend la position selon laquelle les discussions tournantes de Doha sont d'abord pour le développement, et elles doivent prendre en compte les intérêts des pays en développement, en particulier les pays sous-developpés.

Il a estimé qu'en ce moment où la crise financière a considérablement frappé l'économie mondiale, les pays en développement ont enregistré la plupart des pertes en raison de la crise. Celle-ci a aussi mis en exergue la question du protectionnisme commercial, donc il est important de prendre les mesures pour encourager les pays en développement à s'ouvrir au commerce international et les aider à réaliser la reprise de la croissance.

Chen a estimé que les membres de l'OMC doivent camper sur les acquis et l'accord convenu dans le passé, notamment ceux de la rencontre ministérielle tenue à Hong-Kong en décembre 2005.

Le ministre a aussi souligné qu'il est très important que les membres de l'OMC conservent les acquis du passé en ce moment où plusieurs membres ont changé ou changeront de gouvernements, comme c'est le cas des Etats-Unis.

Sur l'avenir des discussions de l'OMC, Chen a affirmé être " prudemment optimiste."

Il a déclaré que d'un côté, la crise financière a mis les leaders des pays membres en alerte sur la question du protectionnisme commercial. En conséquence, les dirigeant des pays membres ont appelé à une conclusion anticipée des discussions tournantes de Doha dans une séries de conférences internationales récentes, ce qui montre une volonté politique forte.

Toutefois, au regard de la lente reprise dans les pays développés qui ont un taux de chômage élevé et un faible niveau de confiance de consommateurs, la marge de manoeuvre des discussions est aussi beaucoup réduite, a-t-il indiqué.

Par conséquent, il est important de sauvegarder les acquis du passé et camper sur les modèles convenus antérieurement, avant de chercher de nouvelles percées, a-t-il ajouté.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La gratuité de l'enseignement dans les écoles supérieures normales du Tibet
La Chine participe aux efforts de règlement de l'épuisement des adresses IP
Des eurodéputés réfutent Rebyia Kadeer
La France est-elle vraiment un pays romantique ?
« Que devons-nous encore faire pour vous contenter et satisfaire, vous les Français ? »